Apparu en 2009, NowTorrents s'est rapidement fait une place parmi l'élite des moteurs de recherche. Drainant pas moins d'un million de visiteurs par jour, le site a été sanctionné sans raison par Google il y a deux semaines. Le site paierait officieusement sa trop grande optimisation SEO, selon le fondateur du site web.

Il n’aura fallu qu’un an à NowTorrents pour accéder au top 10 des sites BitTorrent les plus populaires. Inconnu il y a encore quelques mois, le moteur de recherche aura connu une ascension fulgurante en 2009, passant de 30 000 à un million de visiteurs par jour. Grâce à un long travail d’optimisation SEO du site web, le webmaster aura réussi à transformer son petit moteur de recherche sans prétention en véritable lieu de rencontre pour les aficionados du torrent. Jusqu’à l’intervention de Google, qui brisa l’élan du site web.

NowTorrents, qui continuait de drainer toujours plus de visiteurs, vit soudainement son trafic chuter de près de 90 %, il y a quinze jours. Pour une raison inexpliquée, Google avait visiblement pris la décision de sanctionner le moteur de recherche en le déplaçant à une autre position de son index. Bien décidé à résoudre ce problème, le webmaster a alors contacté Google pour faire toute la lumière sur cet incident. Sans doute était-ce un quelqu’un souci technique, pensait-il.

Sauf qu’au lieu de recevoir des explications, le propriétaire de NowTorrents fit face à un véritable mutisme du géant de Mountain View. Officiellement, la compagnie n’a pas pour habitude de commenter les classements relatifs aux requêtes web. Officieusement, il apparait clair que c’est le coeur de l’activité de moteur de recherche torrent qui était visé. Selon Torrentfreak, le webmaster paierait sa « trop bonne » optimisation SEO.

Par le passé, le moteur de recherche a régulièrement recadré certains sites web qui avait cherché à doper artificiellement leur classement. En l’espèce, il est vrai que le succès de NowTorrents est largement imputable à Google. Le webmaster a clairement mis l’accent sur le référencement, au point de voir près de 90 % de ses visiteurs venir d’une requête de Google.

Dès lors, on peut se demander qu’est-ce qui a bien pu conduire l’un des principaux acteurs du web à agir de la sorte… surtout lorsque la dite entreprise se manifeste en faveur de la neutralité du net ! Cependant, et c’est un mal pour un bien, car cette relégation forcée est tombée à pic pour le fondateur de NowTorrents. En effet, celui-ci attendait le bon moment pour lancer une nouvelle version de son site, rebaptisé pour l’occasion TorrentFly.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés