La Quadrature du Net demande aux internautes de contacter les députés qui ont voté pour la loi Hadopi 1, et de leur demander s'ils comptent aussi voter pour la loi Hadopi 2 malgré la censure du Conseil constitutionnel qui avait confirmé les arguments des opposants à la riposte graduée.

Mise à jour : La Quadrature nous rappelle de ne pas oublier de joindre sa note (.pdf) aux députés contactés, « au moins aussi importante que le concours lui-même.

La Quadrature du Net ne baisse pas la garde en période estivale. Le collectif, très mobilisé contre la loi Hadopi, veut rappeler les députés à un droit de suite. Il a lancé cette semaine un « grand jeu de l’été » : « la pêche aux godillots« . L’idée est de pointer du doigt les députés de la majorité qui, par discipline de groupe, avaient voté pour la loi Hadopi alors que les députés de l’opposition avaient démontré qu’elle était inconstitutionnelle, ce qu’a confirmé le Conseil Constitutionnel le 10 juin dernier.

Pour jouer, chaque internaute doit contacter rapidement les députés ayant voté l’HADOPI (par téléphone et par entretiens de visu) et leur poser la question suivante :

 » Vous avez voté une loi anticonstitutionnelle qui allait à l’encontre du droit à un procès équitable, de la présomption d’innocence et de la liberté d’expression. Allez-vous voter pour l’HADOPI 2, qui est en totale contradiction avec la décision du Conseil Constitutionnel, et si oui, pourquoi ? « 

Les réponses devront être envoyées à la Quadrature du Net, qui enverra un « pi-shirt » collector (des t-shirts aux couleurs de la Quadrature du Net avec son logo « pi ») aux pêcheurs de godillots qui auront obtenu les meilleures réponses.

Selon le collectif, les députés qui voteront la loi Hadopi 2 voteront pour une loi qui « vise à instaurer une justice parallèle expéditive, automatisée, irrespectueuse des libertés fondamentales et condamnant sans preuves« . Une interprétation que devra de nouveau confirmer le Conseil constitutionnel, puisqu’il sera saisi par les députés socialistes.


(CC – Laura Travels)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés