Il n’y avait pas de raison que le marché français fasse exception dans le succès planétaire de l’iPhone 3G enregistré par Apple. Alors que la firme de Cupertino a annoncé récemment avoir dépassé les 13 millions d’iPhone vendus, dont environ 7 millions pour la deuxième génération, Orange annonce qu’elle a écoulé 216.000 iPhone 3G depuis son lancement en juillet dernier. Le démarrage difficile de la version Edge n’est plus qu’un mauvais souvenir pour la filiale de France Télécom, qui enregistre par ailleurs des résultats fidèles aux attentes sur son troisième trimestre fiscal.

Le groupe FT enregistre ainsi un chiffre d’affaires de 13,55 milliards d’euros (+ 2,3 %) sur la période, pour une marge opérationnelle de 5,09 milliards d’euros. Malgré un contexte économique difficile, Orange n’a pas ressenti d’impact sur ses activités, preuve que les communications sont devenus chez la plupart des foyers un poste de dépense incompressible. Les services de communication mobiles ont progressé de 12 %, avec une augmentation du nombre de clients Haut Débit de 81 % sur un an, avec 23,2 millions d’abonnés.

Du côté de l’ADSL, Orange a ainsi enregistré un bon de 16,9 % du nombre de ses abonnés résidentiels, qui a désormais dépassé le cap des 8 millions. Avec 49,5 % de parts de marché de l’ADSL, la Livebox trône dans un foyer sur deux connecté à Internet en France.

Au niveau des contenus, Orange annonce 3,4 millions de téléchargements VOD au troisième trimestre, le double de la même période l’an dernier. 1,6 million de foyers sont abonnés au service TV d’Orange, dont 70.000 par satellite. Orange Foot, qui a fait couler beaucoup d’encre pour ses piètres performances de début de saison, enregistrait 59.300 abonnés fin septembre. Un chiffre qui confirme les difficultés qu’a l’opérateur a convaincre ses abonnés de payer 6 euros de plus par mois pour accéder à la retransmission des affiches du championnat de Ligue 1.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés