Alain Souchon aurait pu parler des P2Pistes comme d'une foule sentimentale attirée par les étoiles, les voiles, que des choses pas commerciales. Mais aujourd'hui dressé en apôtre de la riposte graduée, le chanteur a choisi d'offrir gratuitement son dernier single, Parachute Doré... avec une bonne dose d'aigreur comme cerise sur le gateau.

Alain Souchon fait partie de la poignée d’artistes français qui a su traverser les décennies en restant toujours en tête des ventes de disques à chaque nouvelle sortie d’albums. Y compris sur Internet et dans l’ère du piratage. Les chansons de son dernier album figuraient ainsi à la confortable troisième place des artistes les plus vendus sur toute l’année 2005 sur iTunes. Mais en écoutant sans doute bien davantage les discours alarmistes de sa maison de disques que son banquier ou son percepteur, Alain Souchon est devenu un chantre de la lutte désespérée contre le piratage.

Signataire au moins de juin dernier d’un appel à l’adoption de la riposte graduée en France, il a décidé d’offrir sur Internet son dernier single, non pas par générosité bien sentie, mais parce que « de toute façon plus rien ne marche dans le show-business« . « On fait des chansons, on les met sur des disques, ça coûte des fortunes, des tas de gens y travaillent et personne n’achète les disques parce qu’ils copient« , se lamente l’auteur-compositeur-interprète dans une vidéo sur son site officiel. « Enfin vous le savez déjà« , conclut-il.

Les mots n’y sont pas mais l’on devine bien la suite implicite du message. « Puisque toi, fan, n’est qu’un voleur, je préfère te donner mon MP3 plutôt que de tu me le dérobes sur le premier réseau P2P venu ». Par son discours d’un faux misérabilisme, Alain Souchon se fait l’évêque des Misérables qui offre son chandelier d’argent à Jean Valjean qui, pris par la police, l’avait dérobé.

C’est évidemment d’une mauvaise foi totale, puisque la raison réelle de l’offrande est beaucoup moins moralisatrice, et beaucoup moins avouable. Comme Universal avec Patrick Bruel, EMI cherche simplement à capter les adresses e-mails des fans d’Alain Souchon, pour les contacter à la sortie de l’album prévue en décembre. Il faut en effet remplir un petit formulaire avant de pouvoir télécharger le single, qui permettra à la maison de disques d’envoyer des offres promotionnelles pour les coffrets, concerts, sonneries et autres merchandising.

Le discours officiel sur la crise du show-business, qui est beaucoup moins réelle que prétendue, s’inscrit dans une dialéctique marketing globale sur la crise financière pour le lancement de l’album. Alain Souchon, qui offre le titre « Parachute Doré » d’une étonnante actualité, assure en effet que la sortie de l’album était prévue pour cette rentrée mais qu’il est repoussé à décembre en raison de la crise financière.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés