Alors que Sony et Samsung estiment que le Blu-Ray sera remplacé par d’autres formats matériels, et divergent uniquement sur sa nature, d’autres estiment que l’avenir est à la dématérialisation totale du support. Toshiba parie sur le téléchargement depuis la défaite du HD DVD, et c’est un opérateur de vidéo à la demande américain qui pourrait lui donner raison.

Le spécialiste de la location de films à distance VUDU serait en effet en train de travailler à un nouveau codec haute-définition baptisé HDX, qui lui permettrait de proposer des films de la qualité du Blu-Ray (1080p) en téléchargement. La société propose déjà de la haute-définition 720p, comme certains prestataires en France, mais rien qui offre la finesse du format optique de Sony. Même le 720p sorti d’une box ADSL ne vaut pas le 720p d’un Blu-Ray, à cause de la compression importante des données vidéo. C’est donc un challenge technique et commercial que doit relever VUDU, qui estime qu’il faudra commencer à télécharger le film au minimum deux heures avant de commencer à le regarder.

La firme a toutefois déjà préparé le terrain avec une offre Vudu XL accompagnée d’un boîtier TV offrant 1 téra-octets de stockage, qui permettent de stocker pour le moment jusqu’à 500 films en définition standard.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés