Sony place ses billes dans une startup spécialisée dans l'intelligence artificielle, Cogitai. La firme nipponne rejoint ainsi la valse des géants de la high tech engagés dans ce secteur.

Au fil des ans, l’empire de Sony s’est étendu à de nombreux domaines. Du cinéma à l’électronique grand public, en passant par les jeux vidéo et la musique, l’entreprise japonaise a attaché de nombreuses cordes à son arc, avec plus ou moins de succès. On l’a même vu évoluer dans le terrain de la robotique, avec des projets comme le chien Aibo et l’humanoïde Qrio.

Ailleurs, les activités de Sony sont plus discrètes voire carrément inexistantes. En matière d’intelligence artificielle par exemple, la firme nipponne n’a pas fait démonstration d’une implication particulière. Cette situation est pourtant en train de changer, puisque le groupe vient de confirmer cette semaine un investissement « stratégique » dans la startup Cogitai, justement spécialisée dans ce secteur.

Apprentissage profond, par renforcement, en continu…

Cogitai travaille en particulier dans les champs de l’apprentissage profond (deep learning) et de l’apprentissage par renforcement (reinforcement learning).

Le premier consiste à faire ingérer à un système des quantités gigantesques de données afin de lui permettre de gagner de l’autonomie (par exemple, lui conférer la capacité d’identifier, seul, une photo montrant un chat, en lui montrant au préalable des milliers de chats), tandis que le second vise à muscler cette capacité (dans le domaine du jeu de go, il s’agit par exemple de faire jouer l’IA contre elle-même).

À long terme, Cogitai désire, comme de nombreuses sociétés dans ce domaine, élaborer des systèmes qui apprennent par eux-mêmes, en permanence, un peu à la manière des enfants, qui sont exposés à toutes sortes d’expériences et d’interactions qui leur permettent ensuite d’aller de l’avant. Sur le papier, cela paraît facile. Il reste ensuite à convertir tout ça sous forme informatique, algorithmique et mathématique.

sonylogo.jpg

Quant aux critiques récurrentes sur le chemin emprunté par la recherche en IA, Cogitai ne les élude pas. « Nous sommes aussi à la fois conscients et préoccupés par les implications éthiques de notre technologie, et nous sommes déterminés à poursuivre en direction d’une voie sûre avant tout développement ou toute mise en application », a tenu à préciser la firme.

De son côté, Sony n’a pas précisé ni le montant de sa participation « stratégique » dans Cogitai ni détaillé ses projets dans ce domaine. La firme japonaise s’est contentée de dire que l’apprentissage permanent dans le domaine de l’intelligence artificielle est au centre de ce champ de recherche pour les années à venir. Et le groupe a bien l’intention d’y jouer un rôle plus important.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés