Le centre national du cinéma et de l'image animée vient d'annoncer la nouvelle composition du fonds d’aide au jeu vidéo. C'est la chanteuse Juliette qui dirigera cette commission.

Nommée par la présidente du centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), Frédérique Bredin, la chanteuse Juliette est désormais la présidente de la commission du fonds d’aide au jeu vidéo. L’artiste ainsi à Jean-Jacques Launier, qui occupe aussi la fonction de président du musée de l’Art Ludique.

Bien que sa profession soit extérieure à l’industrie du jeu vidéo, Juliette s’est régulièrement illustrée en 2014 en défendant les jeux vidéo à l’antenne de France Inter lors d’une de ses interventions sarcastiques.

No Parano , disque de Juliette Noureddine

3,5 millions d’euros d’aide par an

Le fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV) est une commission dépendante du CNC, qui chaque année apporte une aide financière à une cinquantaine de projets vidéoludiques, triés parmi de nombreux dossiers.

Créée en 2008 et cofinancée par le ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, le FAJV intervient surtout dans la phase de production des projets de studios de développement, sous la forme de subvention. « Il s’agit de favoriser des créations nouvelles et d’inciter les entreprises à créer une valeur patrimoniale autour des jeux vidéo qu’elles produisent en conservant les droits de propriété intellectuelle  » explique le descriptif.

Life Is Strange™_20150206015024
Life Is Strange

La commission peut également fournir une aide pour la pré-production des projets de jeux vidéo au stade du prototype non commercialisable. L’aide financière lors de cette étape de réalisation permet surtout aux créateurs de se doter des outils technologiques nécessaires pour continuer le développement.

Enfin, le FAJV peut financer des opérations de communication sur la profession des jeux vidéo, qu’elles prennent la forme de journées d’études, de journées professionnelles, ou encore de festivals de portée nationale ou internationale.

Une composition hétéroclite

Bien que la majeure partie des membres constituant cette commission soit des professionnels du jeux vidéo, cette  nouvelle composition accueille aussi des professionnels venus d’autres horizons, à l’image des éditions Delcourt, Arte France ou l’IFCIC (institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles).

La liste complète des membres du FAJV est la suivante :

  • Laure Casalini, directrice pédagogique (Rubika)
  • Benoit  Clerc, éditeur de jeux vidéo (Big Ben Interactive)
  • Alexis Le Dressay, directeur créatif (Eugen Systems)
  • Jean Baptiste Fleury : Directeur du développement Mobile (Virtuos)
  • Marc Guerrier, directeur marketing et communication (Warning Up)
  • Jules-Benjamin Lalisse, directeur (Eko Software)
  • Yannick Lejeune, éditeur de bandes dessinées (Delcourt)
  • Marianne Levy-Leblond, responsable des productions web et transmédia (Arte France)
  • Valentin Lefèvre, directeur technique (Epawn)
  • Florent Maurin, game designer (The Pixel Hunt)
  • Etienne Mineur, directeur créatif (Les Editions Volumiques)
  • Sébastien Saunier, directeur crédits aux entreprises (IFCIC)
  • Charlotte Razon, game designer et scénariste (Witty Wings)
  • Martial Valéry, directeur du studio de développement (Oh Bibi)

Les réunions de la commission pour fournir une aide financière aux studios ont lieu 3 fois dans l’année. Les délibérations des commissions antérieures sont consultables sur le site du CNC.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés