Avec Le.Taxi, l'État fournit aux taxis les moyens d'être tous référencés dans une même application qui permet aux utilisateurs de savoir quels taxis sont proches d'eux, et de réserver une course.

Le gouvernement a publié mardi le décret d’application de la loi Thévenoud qui permet à la plateforme Le.Taxi d’entrer en vigueur dans tout le pays. Il officialise « la création d’un registre de disponibilité des taxis dont la finalité est de faciliter leur accès par les clients », en permettant de les trouver par géolocalisation.

Concrètement, la plateforme fournit aux développeurs une API fermée (accessible sur dossiers) qui permet de renseigner les utilisateurs sur les taxis disponibles près d’eux, et de commander une course sans être limité à l’offre d’une seule compagnie. Les informations sont mises à jour toutes les 5 secondes.

Chapeauté par l’État, le texte de loi permet ainsi au secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) de mettre en place cette plate-forme, qui fonctionne sur la base du volontariat. Les taxis n’ont aucune obligation de s’inscrire sur ce registre. Mais Les sociétés G7, TaxiLoc, TaxiProxi, UNT, Mob1Taxi ou Atlantis Taxis font partie des premiers opérateurs référencés comme partenaires.

« Où qu’il soit sur le territoire national, un conducteur de taxi, lorsque son véhicule est situé sur la voie ouverte à la circulation, peut, à tout moment, communiquer au gestionnaire du registre national de disponibilité des taxis les informations relatives à sa localisation et à sa disponibilité, en recourant à un service de géolocalisation de taxi  », indique le décret.

Les applications de taxis certifiées

Côté utilisateurs, il faudra télécharger une application agréée pour avoir accès aux localisations de taxis alentours, et commander une course, sans avoir à payer de « frais d’approche ». Pour le moment, seuls TedyCab et Zaléou le sont. Suivront « Mon Appli Taxi » et « TaxiProxi »

tedyCab - tous les taxis Transdev Digital Factory

« Déjà opérationnelle dans la ville de Montpellier, elle sera progressivement en service dans les prochaines semaines dans la plupart des grandes agglomérations, et notamment à Paris, Lille, Lyon, Marseille et Rennes », indique le gouvernement dans un communiqué.  Environ 2 000 chauffeurs sont actuellement inscrits sur Le.Taxi, et selon le ministère de l’Intérieur, 100 nouveaux chauffeurs s’inscrivent chaque jour. Le gouvernement estime que 30 000 chauffeurs sont susceptibles d’être référencés à terme.

La plateforme Le.Taxi était censée appuyer l’exclusivité de la maraude électronique offerte aux taxis au détriment des VTC, mais cette exclusivité est pour le moment annulée, pour un vice de procédure dans l’établissement des décrets d’application.

Pour s’inscrire, les chauffeurs indépendants devront passer par un opérateur agréé, qui fournit le système de géolocalisation. « Cela peut se résumer à la simple installation sur leur smartphone de l’une des apps agréées : pas de « référencement » compliqué ou coûteux » , nous a précisé le gouvernement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés