La banque centrale chinoise vient d'annoncer dans un communiqué qu'elle comptait mettre en place le plus rapidement possible une monnaie numérique.

Alors que les bourses chinoises affolent le monde de la finance et que la croissance de la deuxième économie de la planète est à son plus bas depuis 25 ans, la Banque populaire de Chine a annoncé lors d’une conférence à Pékin qu’elle travaillait sur la création d’une monnaie numérique. Dans son communiqué, la BPC affirme vouloir avancer «  le plus rapidement possible » sur la mise en place d’une monnaie numérique qui promet de « nouvelles possibilités et de nouveaux défis » en matière d’économie.

Elle n’aura sûrement rien de comparable aux crypto-monnaies

Si la Banque Centrale réussit à convaincre la population chinoise de placer ses économies dans quelque chose d’aussi abstrait qu’une monnaie numérique, elle n’aura sûrement rien de comparable aux crypto-monnaies. Un « chinacoin », si on se fie aux déclarations de la BPC, serait en fait son exact opposé puisqu’il sera plus facile à suivre et à contrôler qu’une monnaie papier.

Pour Pékin, une monnaie numérique permettrait de réduire les coûts relatifs à la production et à la circulation d’une monnaie papier, d’améliorer la transparence des transactions financières et de facto de réduire les possibilités de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale.

La BPC a communiqué qu’elle étudie le potentiel des monnaies numériques depuis 2014 et elle demande aux équipes de recherche de continuer à résoudre les problèmes qu’elles suscitent. Les chercheurs devront réfléchir aux infrastructures qui permettront l’adoption nationale et internationale d’une monnaie numérique chinoise.

L’intérêt de la Chine pour les monnaies numériques peut surprendre quand on sait qu’il est interdit pour la population chinoise d’utiliser le Bitcoin pour acquérir des biens ou des services. Mais la chine tolère en fait que la population spécule sur le marché de la crypto-monnaie. Pour preuve, une étude de la Bundesbank montrait récemment que le Yuan avait même supplanté le dollars comme monnaie de transaction pour le Bitcoin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés