Lordstown Motors, qui prévoit de lancer un pickup électrique l’année prochaine, a dévoilé l’intérieur de son véhicule baptisé Endurance. On peut voir que l’écran est immense.

Sur le segment encore inédit du pickup 100 % électrique, Lordstown Motors veut doubler tout le monde, le Tesla Cybertruck en tête. Au mois de juin dernier, le constructeur a présenté une version pré-production de son véhicule qu’il rêve de lancer l’année prochaine. Dans un tweet diffusé le 24 septembre, il a partagé des photos de l’intérieur de son pickup baptisé Endurance.

Avec ces images, le regard est tout de suite attiré par l’immense écran qui prend place sur un tableau de bord rustre. La surface d’affichage, très large, est divisée en trois parties. Derrière le volant, on retrouve les informations liées à la conduite. Au centre, on peut voir des détails sur le statut du véhicule. Sur la droite, c’est l’infodivertissement qui anime l’écran, avec un accès facile pour le conducteur comme le passager installé à l’avant.

Intérieur du pickup Lordstown Endurance // Source : Twitter Lordstown

40 000 précommandes pour le pickup Endurance

L’habitacle du pickup Endurance ne paraît pas très accueillant, si l’on oublie cet écran imposant (les finitions ne sont pas très élégantes). Il faut dire que Lordstown Motors vise d’abord un public professionnel. Pour convaincre cette cible, l’entreprise mise sur les caractéristiques suivantes : une autonomie de 400 kilomètres (cycle EPA), une puissance de 600 chevaux, cinq places assises, une puissance de remorquage de 3,4 tonnes, des mises à jour à distance, des prises pour alimenter des appareils à l’extérieur et une vitesse maximale limitée à 128 km/h. 

Déjà disponible à la réservation, le Lordstown Endurance aurait déjà enregistré 40 000 commandes d’après les chiffres fournis par Electrek le 25 septembre — c’est 26 000 de plus qu’il y a trois mois. Il semble donc y avoir une niche intéressée par ce pickup. Il reste maintenant à voir quand les intéressés seront livrés : en avril dernier, un article d’Electrek rapportait un retard de la production en raison de la pandémie de coronavirus. Lordstown Endurance prévoit d’assembler son pickup au sein d’une usine rachetée à General Motors.

 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo