Les premières images de la future gamme de vélos électriques de Harley-Davidson ont été dévoilées.

Symbole de le passion des américains pour les grosses cylindrées, Harley-Davidson montre qu’il est également capable de prendre le changement par la main. Après avoir développé sa première moto électrique, la LiveWire, le constructeur s’attaque à présent au vélo électrique.

C’est ce que remarque Electrek, qui a partagé en premier les images de ces vélos — elles ont ensuite été mises en ligne sur le site officiel de la marque. Diffusées à l’occasion du rassemblement annuel des revendeurs de la marque qui a eu lieu lundi 20 août, elles montrent une gamme de trois vélos au design moderne, proposant différents positionnements au travers de cadres plus ou moins ouverts et de pneumatiques plus ou moins gros. En zoomant, on devine une transmission par courroie et des freins à disque hydrauliques.

Le prototypes de e-velo de Harley-Davidson // Source : Harley-Davidson

« Les premiers vélos électriques à pédalage assisté de Harley-Davidson sont légers, rapides et faciles à utiliser », présente la firme sur son site, qui souhaite se «  démarquer en milieu urbain ».

Un levier de croissance bienvenu

Selon Electrek, qui cite le constructeur, ces modèles sont encore à l’état de prototype et pourraient ne pas être disponibles sur tous les marchés. Cela fait néanmoins quelques temps qu’Harley Davidson se penche sérieusement sur ce mode de transport, loin de ces productions habituelles. L’été dernier, la marque avait dévoilé les croquis d’une future gamme de vélo, mais qui ne ressemblent pas à ceux présentés aujourd’hui. Sans oublier que les premiers prototypes imaginés par William Harley et Arthur Davidson étaient des bicyclettes motorisées.

Aujourd’hui, le marché du VAE (Vélo à Assistance Électrique) est surtout une opportunité que la marque ne peut rater. Les ventes de vélos électriques explosent à travers le monde et ce levier de croissance peut permettre à la marque de préserver sa rentabilité, qui sera sûrement fragilisée par les investissements nécessaires à la mise en production de ses motos électriques.

Partager sur les réseaux sociaux