PSA annonce le démarrage d'essais de conduite autonome en Chine. Il est le premier constructeur automobile français à se lancer.

Pour n’importe quel constructeur de l’industrie automobile, la Chine est un marché absolument incontournable. Pour le groupe PSA, qui réunit les marques DS, Citroën, Peugeot, Opel et Vauxhall, c’est même son premier marché. Or à l’heure où le secteur prend le virage de la voiture autonome, il est clairement dans l’intérêt de PSA de pouvoir effectuer des essais sur route dans l’Empire du Milieu.

Bonne nouvelle, l’entreprise française vient justement d’obtenir les accréditations requises pour faire circuler des véhicules sur la voie publique afin de tester sa technologie. Dans un communiqué paru le 30 janvier, PSA explique que ces essais se dérouleront à Chongqing, une ville de 30 millions d’habitants — soit un tout peu moins de la moitié de la population française ! — située dans le centre du pays.

PSA Chine
PSA

Un défi pour PSA

Selon PSA, l’intégration de sa technologie dans l’écosystème constitue un « défi » du fait des « différences liées à l’environnement, aux infrastructures, aux systèmes de géolocalisation et aux comportements des usagers ». Le Quai d’Orsay évoque ainsi des « risques » à cause de certains inconscients.

Pour autant, l’entreprise affirme que l’expérience accumulée en Europe va lui permettre « de s’adapter à l’environnement local pour répondre aux besoins des clients chinois ». En tout cas, PSA réalise un bon coup médiatique — à défaut de se distinguer sur le plan des ventes — puisque le constructeur est le premier parmi ses pairs hexagonaux à se lancer dans une telle expérimentation dans ce pays.

En France, PSA fait circuler de façon expérimentale des voitures autonomes depuis 2015. Le constructeur a d’ailleurs été le premier à avoir pu se lancer sur les routes françaises. Il avait notamment fait sensation en bouclant un trajet longue distance entre les villes de Paris et Bordeaux. Le test, réalisé dans une C4 Picasso modifiée, s’était alors déroulé sur autoroute.

Partager sur les réseaux sociaux