Alors que la Dodge Charger électrique est toujours en développement, le faux son de 126 dB, émulé par la voiture, a déjà été modifié pour faire encore plus d’effet. Un détail sur lequel la marque compte énormément.

Certains constructeurs automobiles historiques passent à l’électrique, mais sans complètement abandonner le son des moteurs et des échappements de leurs voitures thermiques les plus iconiques. C’est le cas de Dodge, qui attache beaucoup d’importance à ce que son futur modèle sportif électrique, dérivé de la Dodge Charger SRT, soit reconnaissable grâce au son qu’il produit.

Lors de la première présentation de la voiture, ce son n’a pas vraiment séduit le public. Il était puissant, mais pas réellement enthousiasmant. Les équipes de Dodge se sont donc remises au travail pour l’améliorer. La nouvelle signature sonore du modèle a été présentée en marge du salon de Chicago, a informé Autoblog le 21 février 2023. Nous l’avons également découverte au travers de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Un son plus rauque qui doit prendre aux tripes

Alors qu’une grande partie des véhicules électriques misent sur le silence, Dodge veut que son modèle dispose d’une signature sonore reconnaissable. Le Dodge Charger Daytona SRT Concept a été dévoilé en précisant que le modèle peut émettre un rugissement allant jusqu’à 126 dB (décibels), comme le modèle thermique équivalent dans sa version Hellcat.

Dodge Charger Daytona SRT Concept 100 % électrique // Source : Dodge
Dodge Charger Daytona SRT Concept 100 % électrique. // Source : Dodge

Pour atteindre cet objectif, Dodge a déposé plusieurs brevets, mentionnant un émulateur d’échappement nommé « système d’échappement à chambre Fratzonic ». Ce son électronique peut ainsi être travaillé, comme peuvent l’être des sonorités d’échappements sur des voitures thermiques.

Lors de la présentation, nous avons découvert ce son proposé, mais le charme n’a pas réellement agi. Sur cette seconde présentation, Dodge a amélioré ce son. Il semble plus rauque, plus ancré dans les basses. La voiture paraît réellement vrombir, comme elle pourrait le faire avec un gros moteur V8 américain. D’ailleurs la différence entre la voiture circulant avec et sans le son est assez déroutante, vous pouvez l’écouter dans cette vidéo.

Le youtubeur américain de Cars Made Simple, présent sur place, en disait : « C’est en fait très cool, et vous pouvez le sentir dans votre poitrine ». Et, d’ajouter : « Ça a complètement rempli cette pièce, sans problème. C’était extrêmement fort. Bien plus fort que je ne l’aurais cru. » Même constat à travers ce tweet qui dit : « Le concept Charger Daytona SRT n’a pas seulement l’air d’un dur à cuire, il en a aussi le son. »

Un son qui va peut-être encore évoluer

Si cette seconde version de la sonorité d’échappement virtuel plait déjà plus, ce n’est peut-être pas encore la version définitive. Dodge cherche précisément à trouver le son unique qui mettra tout le monde d’accord — sauf, probablement, les opposants aux véhicules électriques qui risquent de hurler au sacrilège.

L’idée d’associer des signatures sonores, relativement bruyantes, aux véhicules électriques continue à faire son chemin. Dodge, avec son concept électrique de charger, Abarth, avec sa version bruyante de la 500 électrique, sont les plus aboutis. Le sujet intéresse aussi particulièrement les marques de luxe, comme Ferrari ou Lamborghini, qui vont avoir besoin de cet élément pour se démarquer avec leurs véhicules électriques. On peut quand même se demander si les 126 dB de ce concept Dodge ne sont pas un peu « too much ».


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.