Vous pensez que Meetic est une référence au mot « mythique » ? Ou que c’est un mot-valise avec l’acronyme TIC ? C’est plus compliqué que ça.

Nous vous avions expliqué pourquoi Tinder s’appelle Tinder en 2019. Puis en 2020, pourquoi Bumble s’appelle Bumble. Pour 2022, nous continuons cette série des noms de la tech dédiée aux applications de rencontres avec l’un des services les plus connus — et les plus anciens encore en activité : Meetic. Car il y a aussi une petite histoire derrière le nom de Meetic.

Lancé en novembre 2001 par Marc Simoncini, Meetic s’est imposé très vite comme l’un des acteurs incontournables du dating en ligne — sans doute tombez-vous d’ailleurs de temps en temps sur ses publicités à la radio ou ses clips à la TV. Dès 2005, la plateforme entre en bourse et, six ans plus tard, elle finit par tomber dans l’escarcelle du géant américain Match.com.

Meetic aurait pu s’appeler Soon

Mais avant de s’appeler Meetic, Meetic a failli s’appeler… Soon (« Bientôt », en anglais). C’est ce que révélait Marc Simoncini à l’occasion d’un échange avec le Journal du Net en 2007 : « Initialement Meetic devait s’appeler Soon ». Mais cette piste a fini par être écartée. C’est une agence, Daesk, qui a fini par trouver l’idée du nom de Meetic.

Pourtant, Soon avait eu les faveurs du fondateur, comme le rappelait en 2006 le site ECommerceMag. Soon était sur la « short list » finale, car le nom était perçu comme « très féminin, très joli, très rond », alors que Meetic sonnait plus sèchement : « Un peu ‘ic’ technique, pas génial », disait-il. Cela donne un effet un peu de claquement, comme informatique, numérique ou programmatique.

L’histoire raconte que ce sont dans les dernières heures avant le lancement officiel du service que le choix du nom a fini par être arrêté par Marc Simoncini. Ce sera Meetic. Tant pis pour Soon. Et de toute évidence, cela n’a pas nui au succès de la plateforme, compte tenu de sa longévité et son audience, qui se chiffrent en millions tous les mois.

Meetic accueil
Source : Meetic

Reste alors une question : pourquoi Meetic a remporté la mise ?

Vous avez peut-être croisé des suppositions sur le sens du nom : un jeu de mots avec « mythique » (ou « mythic »), car votre histoire sera formidable, épique, durable. Un mot-valise entre « Meet » (« rencontre », en anglais) et « TIC » (acronyme de Technologies de l’Information et de la Communication), pour montrer le rôle du numérique dans les rencontres sentimentales.

En fait, la motivation est manifestement tirée du souhait de ne pas laisser croire que la rencontre, le coup de foudre, doit attendre, va arriver, est en chemin, comme le suggérait « Soon ». En 2007, le Journal du Net tire une explication de l’ouvrage intitulé Petites histoires extraordinaires d’entrepreneurs, paru la même année aux Presses Universitaires de France.

« Soon veut dire bientôt, soit une promesse différée. Or la rencontre n’attend pas. Et le rêve de toute rencontre, c’est qu’elle soit mythique, qu’elle soit à l’origine d’une nouvelle histoire comme les mythes sont à l’origine de la naissance du monde. L’entreprise ne s’appellera donc pas Soon mais Meetic. Rencontrons-nous hic et nunc, ici et maintenant. »

Car en latin, la locution hic et nunc signifie « sur-le-champ, sans délai ». En clair, la rencontre doit être mythique et immédiate.