Cet épisode du Meilleur des Mondes, sur France Culture, explore le principe de la slow tech. En quoi consiste cette démarche promouvant la sobriété numérique ?

De plus en plus de technologies, de plus en plus d’objets connectés : face à un « toujours plus », qui n’est pas sans poser des questionnements écologiques, un contre-phénomène a émergé. Les tenants de la slow tech affirment qu’il est urgent de ralentir, et promeuvent de la low tech — c’est-à-dire moins de technologies dans nos vies.

Qu’est-ce que la sobriété numérique ? Peut-elle être correspondre à un mode de vie viable — et enviable — pour l’avenir ? Une émission en partenariat avec Numerama, disponible en podcast sur les plateformes d’écoute — DeezerSpotifyApple — ainsi que sur le site de France Culture.

Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.
Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.

La sobriété numérique, en quoi cela consiste ?

Pour décrypter la démarche slow tech, François Saltiel reçoit :

  • Philippe Bihouix, ingénieur centralien et auteur de L’Âge des low tech : Vers une civilisation techniquement soutenable (Ed. Seuil, 2014)  
  • Frédéric Bordage, expert indépendant en numérique responsable, fondateur du collectif GreenIT.fr et auteur de Tendre vers la sobriété numérique, Je passe à l’acte (Ed. Actes Sud, 2021)  
  • Marion Graeffly, co-fondatrice de Telecoop, premier opérateur coopératif à vocation écologique et solidaire  

En fin d’émission, retrouvez la chronique Numerama. Dans cette émission, on évoque Horizon Zero Dawn et Horizon Forbidden West : et si nous avions besoin de repenser le rapport entre la tech et la nature ?


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !