Cet épisode du Meilleur des Mondes, sur France Culture, explore le principe de la slow tech. En quoi consiste cette démarche promouvant la sobriété numérique ?

De plus en plus de technologies, de plus en plus d’objets connectés : face à un « toujours plus », qui n’est pas sans poser des questionnements écologiques, un contre-phénomène a émergé. Les tenants de la slow tech affirment qu’il est urgent de ralentir, et promeuvent de la low tech — c’est-à-dire moins de technologies dans nos vies.

Qu’est-ce que la sobriété numérique ? Peut-elle être correspondre à un mode de vie viable — et enviable — pour l’avenir ? Une émission en partenariat avec Numerama, disponible en podcast sur les plateformes d’écoute — DeezerSpotifyApple — ainsi que sur le site de France Culture.

meilleur_des_mondes_numerama
Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.

La sobriété numérique, en quoi cela consiste ?

Pour décrypter la démarche slow tech, François Saltiel reçoit :

  • Philippe Bihouix, ingénieur centralien et auteur de L’Âge des low tech : Vers une civilisation techniquement soutenable (Ed. Seuil, 2014)  
  • Frédéric Bordage, expert indépendant en numérique responsable, fondateur du collectif GreenIT.fr et auteur de Tendre vers la sobriété numérique, Je passe à l’acte (Ed. Actes Sud, 2021)  
  • Marion Graeffly, co-fondatrice de Telecoop, premier opérateur coopératif à vocation écologique et solidaire  

En fin d’émission, retrouvez la chronique Numerama. Dans cette émission, on évoque Horizon Zero Dawn et Horizon Forbidden West : et si nous avions besoin de repenser le rapport entre la tech et la nature ?