Mis au point en 1987, le format GIF permet de diffuser des images animées. L’émergence des réseaux sociaux dans les années 2010 l’a rendu extrêmement populaire.

Stephen Wilhite, l’inventeur du GIF, est décédé le 24 mars 2022. Si sa création est connue de toutes et tous aujourd’hui, nous avons été surpris par ses origines en lisant l’histoire de Stephen Wilhite. Saviez-vous qu’en 1987, quand le GIF (Graphics Interchange Format) a été inventé, son objectif était de diffuser des images en haute définition, et non pas de créer des mèmes rigolos de chats qui tombent ? L’histoire du GIF (qui se prononce « jif ») est assez passionnante.

Des débuts sans animation

Le 15 juin 1987, l’entreprise CompuServe, qui employait Stephen Wilhite, dévoilait le GIF. Ce nouveau format était présenté comme un moyen de partager des images « haute qualité », avec des « graphiques de haute résolution ». Au vu de la compression des GIF, cela peut paraître ironique, mais il faut se rappeler de l’état d’Internet en 1987. À l’époque, le téléchargement d’une simple image était très lent, voire impossible. Le GIF voulait changer ça, et ne misait pas vraiment sur l’animation.

Plus tard, plusieurs versions du GIF sont apparues. Le GIF89a a permis au format d’afficher plusieurs images à la suite, avec la possibilité de choisir un temps d’apparition pour chaque image. Cette mise à jour a permis la naissance du GIF animé que l’on connaît tous, toujours basé sur la même compression qui permet au fichier d’être beaucoup plus petit qu’une image ou une vidéo, avec une qualité inférieure.

premier gif
Le premier GIF de l’histoire, uploadé par son créateur. // Source : GIPHY

Au rachat de CompuServe par AOL en 1998, les brevets d’exploitation du GIF ont expiré, ce qui a permis au format de devenir open source. S’ils n’avaient jamais été les plus populaires, ça les a préparés à une autre vie.

Des années avant d’exploser

À la fin des années 90, de premiers artistes ont commencé à utiliser le GIF, à défaut de pouvoir utiliser des vidéos dans leurs articles faute de bande passante suffisamment puissante. Toutefois, son emploi restait très rare. Des formats, comme Adobe Flash Player, sont devenus les nouvelles références de l’animation. Personne ne prenait vraiment au sérieux le format GIF.

C’est à la fin des années 2000, à peu près quand l’iPhone est apparu, que le GIF est devenu tendance. Plus du tout géré par son créateur à la retraite depuis la fin des années 90, le GIF a commencé à être utilisé sur les réseaux comme MySpace ou Tumblr. L’émergence des nouveaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) et de la 3G a tout changé, le GIF est devenu ce qu’il est aujourd’hui. Il a survécu à de nombreux autres formats, comme Adobe Flash cité plus haut.

Obama out gif
Un de nos GIFs préférés ! // Source : Giphy

Aujourd’hui, le GIF n’est pas un format « haute qualité », avec des « graphiques haute résolution ». Cependant, il est entré dans la culture populaire et permet d’intégrer des petites vidéos en boucle dans des messages ou des articles, sans consommer beaucoup de données (même si ce n’est plus vraiment un problème aujourd’hui, et que certains GIF sont de meilleure qualité). L’arrivée de plateformes dédiées, comme le site Giphy en 2013, a aussi grandement permis au format d’exploser. Aujourd’hui, Giphy appartient à Facebook, même si les autorités s’inquiètent de sa main mise sur un tel monument d’Internet.