Un onglet fermé un peu trop vite ? Une panne soudaine de batterie ? Les raisons de perdre sa production écrite ne manquent pas dans notre environnement numérique moderne. Heureusement, des solutions existent.

Cela vous est forcément déjà arrivé. Vous écrivez votre plus beau Goncourt, le prochain Albert-Londres et le prix Nobel de littérature combinés quand tout à coup, votre ordinateur plante. Panique, inquiétude, angoisse, désespoir, toute cette belle prose tombée aux oubliettes, perdue dans les méandres insondables du Web. Comment ce malotru sur Facebook pourra-t-il comprendre à quel point il a tort désormais ?

Si vous voulez vous prémunir de ce genre de mésaventures à l’avenir, rien de bien compliqué : de petits logiciels tout simples sont là pour vous sauver la vie.

Sur Chrome — Typio Form Recovery

Si vous utilisez le navigateur de Google, une simple extension vous permettra de ne plus jamais rien perdre de votre production : Typio Form Recovery.

Pour l’installer, rendez-vous simplement sur la page dédiée du Chrome Web Store et cliquez sur le bouton « Ajoutez à Chrome ». Validez en cliquant sur le bouton « Ajouter l’extension » et c’est bon !

En cliquant sur l’icône qui s’est logée dans la barre de menu Chrome, vous pourrez gérer les paramètres de sauvegarde (durée de conservation, exclusion de champs, etc.). Autrement l’extension travaille en arrière-plan et enregistre votre prose au fur et à mesure de son écriture.

L’utilisation de Typio est très simple // Source : Capture d’écran

Si une panne survient, il vous suffira de cliquer sur l’icône de l’extension puis sur « Open Recovery » et vous verrez là toutes les entrées les plus récentes. En un copier-coller, vous retrouvez vos écrits comme si rien ne s’était passé.

Si vous souhaitez vérifier que rien ne cloche dans ce logiciel qui enregistre tout de même votre saisie à longueur de journée, bonne nouvelle, l’app est open source et vous pouvez aller jeter un œil sous le capot en vous rendant sur la page Bitbucket dédiée au projet. Les autorisations demandées par l’extension sont quant à elles toutes détaillées dans le volet « Privacy Information » des paramètres de l’extension.

Enfin, il est à noter que l’extension peut également être utilisée sur les navigateurs Edge et Opera qui utilisent la même base technique que Chrome.

Sur Firefox — Form History Control

Si vous êtes adepte du navigateur édité par la fondation Mozilla, alors la solution la plus pratique est sans doute l’extension « Form History Control » disponible sur le magasin d’extensions Firefox.

Rendez-vous sur la page dédiée à l’app, et cliquez sur le bouton « Ajouter à Firefox », confirmez en cliquant sur « Ajouter » dans la fenêtre pop-up qui apparaît. L’icône viendra se ranger dans la barre de menu, et si ce n’est pas le cas, faites un clic droit sur le bouton menu (les trois traits en haut à droite) puis « Personnaliser la barre d’outils » et glissez l’icône où vous le souhaitez ensuite.

Form History Control vous permet de copier en texte ou en HTML // Source : Capture d’écran

L’application tournera ensuite en tâche de fond et enregistrera votre saisie sans que vous n’ayez rien à faire. En cas de problème, cliquez simplement sur l’icône et vous retrouverez toutes vos entrées les plus récentes. D’un clic droit sur l’icône de l’application vous pourrez gérer tous les paramètres de l’application que vous pourrez modifier à votre guise.

L’application est open source et son code est consultable sur GitHub. Quant aux permissions demandées, les justifications sont détaillées par là.

Sur Android — Type Machine

Similaire aux deux extensions précédemment citées, l’application Type Machine sur Android a l’avantage de sauvegarder le contenu de façon transversale, sur toutes les apps de votre téléphone. Que ce soit un commentaire sur Instagram ou un message WhatsApp, vous ne perdrez plus rien.

Type Machine est à la disposition de tout le monde sur le Play Store // Source : Capture d’écran

Pour l’installer, rien de sorcier. Rendez-vous sur le Play Store depuis votre téléphone, recherchez « Type Machine » et installez l’application. Lors de la première ouverture, il vous faudra activer l’application qui se repose sur les paramètres d’accessibilité du téléphone. Cliquez donc sur « Enable Type Machine » puis « Open settings ». Trouvez ensuite la ligne « Type Machine », cliquez dessus et passez l’interrupteur virtuel sur la position « On » avant de confirmer en cliquant sur « Autoriser ».

L’application exploite les paramètres d’accessibilité d’Android // Source : Capture d’écran

Une fois ceci fait, l’app enregistrera vos saisies automatiquement en arrière-plan et si vous perdez quoi que ce soit, il vous suffira d’ouvrir l’application qui vous listera toutes les sauvegardes les plus récentes. L’historique de chaque saisie (corrections, suppressions, etc.) sera également consultable.

L’application ne demande aucune autorisation et tout le stockage est fait en local. Si vous craignez que de petites mains indiscrètes viennent observer votre historique, il est également possible de sécuriser l’accès à l’app via un code à quatre chiffres.

Sur les autres plateformes

Malheureusement pour les fidèles d’Apple, iOS ne permet pas l’installation de ce genre de logiciel, l’OS étant plus verrouillé qu’Android pour des questions de sécurité. Aucune extension n’est malheureusement disponible pour Safari non plus. En guise d’alternative, il est possible d’installer CopyClip sur macOS, une application qui enregistre le contenu de votre presse-papiers.

Le logiciel ne sauvegardera pas votre saisie automatiquement, mais si vous copiez votre texte fréquemment, CopyClip s’en souviendra pour vous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo