OVHcloud vient d'entrer en bourse. Le nom de cette société française vous est peut-être familier. Peut-être même utilisez-vous ses services pour héberger votre site web. Mais connaissez-vous l'histoire derrière le nom d'OVHcloud ?

C’est donc en 15 septembre qu’OVHcloud a fait ses débuts en bourse. Les premiers pas du spécialiste français de l’hébergement de sites web et de fichiers se sont toutefois avérés modestes, avec un prix d’introduction à 18,5 euros par action, qui était le bas de la fourchette attendue pour une société avec ce profil. Cependant, l’action a progressé, offrant au groupe une valorisation à 3,5 milliards d’euros.

Cette entrée en bourse survient dans un drôle de contexte pour le groupe. En tout début d’année, l’un de ses centres de données a été ravagé par un incendie qui a détruit de larges pans de l’installation située à Strasbourg. Le redémarrage a pris du temps et il a été constaté que des données, notamment personnelles, n’ont parfois pas survécu au feu.

Une emprise appartenant à OVHcloud. // Source : OVHcloud

Et deux jours avant, c’est une bête erreur humaine qui a fait défaillir un autre de ses centres de données, aux États-Unis cette fois. Heureusement, l’incident s’est avéré beaucoup moins grave que celui survenu ce printemps et l’infrastructure a rapidement pu être remise en ligne. Elle a toutefois permis de mettre en lumière les enjeux de disponibilité des services à distance et de résilience face à certains périls.

Cette entrée en bourse de l’entreprise fondée en 1999 par Octave Klaba témoigne du chemin parcouru en l’espace de vingt ans. La compagnie a su devenir une société qui compte dans le domaine du cloud, bien loin de l’époque où elle n’était qu’une toute petite structure hexagonale. Certes, elle est encore très loin des poids lourds du secteur, mais reste un incontournable du secteur en France et en Europe.

Quelle est l’origine du nom d’OVHcloud ?

D’ailleurs, signe de l’évolution de ses activités, OVHcloud a changé d’identité en 2019. Elle s’appelait autrefois OVH. Désormais, elle répond au nom d’OVHcloud. Il s’agit de souligner le poids pris par l’informatique en nuage (« cloud computing ») et l’hébergement à distance dans ses activités. Plus de 70 % du chiffre d’affaires se concentre sur les solutions cloud, notait le groupe en octobre 2019.

Mais si l’on comprend bien le sens de la partie cloud dans OVHcloud, que veut dire OVH ? Cette question, nous ne sommes pas les seuls à nous l’être posée : on trouve par exemple des fils de discussion sur le sujet sur les forums d’OVH en 2009 et même en 2004 — il y a une éternité en temps web. En 2004, Facebook naissait à peine, l’ADSL était loin d’être partout et MSN Messenger était the place to be.

Octave Klaba
Octave Klaba, en novembre 2019. // Source : Web Summit

Il s’avère qu’OVH est en fait un acronyme du pseudonyme qu’Octave Klaba utilisait quand il était encore étudiant en informatique. C’est ce que confirme un portrait de l’intéressé dans les colonnes du magazine Capital, mais aussi une plongée dans les plus anciennes pages d’OVH, archivées dans la mémoire du net : OVH signifie Oles Van Herman, le surnom qu’il se donnait quand il était élève ingénieur à l’Icam Lille.

Au fil du temps, toutefois, le sens d’OVH a pu être réinterprété. Comme le montrent les deux fils de discussion sur les forums de l’hébergeur, des jeux de mots ont vu le jour sur OVH. Il a ainsi été présenté comme l’acronyme de « On Vous Héberge » (ce qui n’est pas idiot au regard des activités de l’entreprise), « Octave Vend de l’Hébergement », ou même « Online Virtual Hosting » pour lui donner un côté mondialisé.

Article publié initialement le 17 janvier 2021 et mis à jour le 15 octobre 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo