Microsoft modifie encore la capacité d'accueil de Teams. Désormais, des évènements en direct peuvent accueillir jusqu'à 20 000 convives.

La surenchère se poursuit entre les plateformes de visioconférence, avec des plafonds sans cesse relevés, parfois jusqu’à l’absurde. Dernier exemple en date : Microsoft Teams. L’outil de communication de la firme de Redmond va pouvoir accueillir encore plus de monde en même temps, jusqu’à l’équivalent de toute la population d’une ville moyenne de 20 000 habitants.

Ce rehaussement de la capacité d’accueil, repéré entre autres par le site Neowin le 1er novembre 2020, figure dans la documentation de Microsoft et concerne les évènements en direct via Microsoft 365, la formule d’abonnement qui donne accès à la suite bureautique de l’entreprise (celle-ci inclut des services en ligne comme le stockage à distance OneDrive et la messagerie Outlook, en plus de Word, Excel ou PowerPoint).

Microsoft Teams
Microsoft Teams // Source : Microsoft

20 000 personnes par évènements en direct

Outre des réunions qui peuvent accueillir désormais jusqu’à 20 000 personnes en même temps, Microsoft Teams autorise des diffusions pouvant durer jusqu’à 16 heures d’affilée, ainsi que la possibilité de gérer pour chaque responsable Teams jusqu’à 50 évènements en même temps. Enfin, pour les évènements en direct, la limite grimpe même à 100 000 convives, via le programme d’assistance Microsoft 365.

Il est à noter que ces changements s’adressent plutôt à une communication verticale, ou le patron d’une grande compagnie s’adresse à l’ensemble de son personnel de par le monde, sans possibilité de répondre. Microsoft précise en effet que la limite de personnes pouvant discuter par écrit et échanger par téléphone est de 300, tandis que le plafond pour des contacts en vidéo reste à 20.

Le réévaluation à la hausse des capacités d’accueil pour des évènements en direct est prévue pour le tout début de l’année prochaine. D’ici novembre par contre, Microsoft prévoit d’augmenter le nombre de personnes pouvant discuter par écrit dans un même canal, en passant le seuil de 300 à 1 000 personnes. Cet été, l’entreprise américaine avait déjà relevé ce niveau à 300.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo