E Ink Corporation a montré une technologie d'écran flexible permettant d'aboutir à un e-reader pliable.

L’avenir des produits tech’ pliables pourrait passer par les e-readers. L’entreprise E INK, qui développe des papiers numériques, y croit dur comme fer. Depuis plusieurs mois, elle travaille sur un prototype permettant de lire des livres, de prendre des notes et, surtout, de se replier sur lui-même. L’écran, présenté, dans une vidéo diffusée par Goodereader le 9 août, mesure 10,3 pouces quand il est déployé.

La philosophie derrière un e-reader pliable est finalement la même que pour tout autre produit du genre : proposer une surface d’affichage plus grande dans un format plus pratique à transporter. La démo montre un objet qui ressemble à un livre, un design qui va de paire avec la fonctionnalité première d’un e-reader.

Un e-reader pliable, n’est-ce pas mieux qu’un smartphone pliable ?

Le concept peaufiné par E INK affiche des bénéfices qui sautent aux yeux : l’écran agrandi permet de gagner en confort de lecture pour les yeux et/ou d’afficher deux pages à la fois comme le ferait un vrai livre. Pour la prise de notes ou l’édition de documents (exemple : des PDF), disposer d’une surface plus grande peut s’avère très utile, si la latence se met au diapason. Pour cela, l’entreprise s’en remet au savoir-faire de Wacom.

En juin, E INK avait présenté un premier prototype. Il a bien évolué depuis en gagnant des boutons fonctionnels sur le côté droit et une charnière plus pratique et robuste. Il est même doté d’un système d’éclairage pivotant qui permet de lire dans le noir sans besoin d’allumer une lampe de chevet. Derrière ces fonctionnalités parfois audacieuses se cache une envie de convaincre de la part de E INK, qui aimerait bien qu’un fabricant se penche sur sa technologie. On décèle encore quelques défauts, en témoignent les bords très visibles ou les finitions à revoir.

Prototype de e-reader pliable par E INK // Source : YouTube Good eReader

«  Je pense que les écrans pliables sont le futur de la lecture, ils permettront de nous rapprocher au plus près d’un livre relié ou de poche », explique Michael Kozlowski, rédacteur en chef du média spécialiste Good e-Reader. L’avenir dira si la technologie pliable se démocratisera sur le marché des liseuses numériques alors qu’elle peine encore à convaincre sur celui des smartphones. La semaine dernière, Samsung a officialisé son Galaxy Z Fold 2. Plus abouti que la première génération, il doit encore prouver qu’il a un intérêt au-delà de la prouesse.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo