La mise à jour de mai 2020, qui est en cours de déploiement, ne donne plus accès normalement à l’option « redémarrage à zéro », qui permet dans certains cas d'améliorer les performances d'un ordinateur. Le problème a pourtant été signalé à Microsoft depuis des mois.

Voilà une nouvelle raison justifiant de ne pas forcer l’installation d’une mise à jour qui s’avère encore un peu branlante. Alors que Microsoft a, ces jours-ci, desserré l’étau sur la fameuse mise à jour du mois de mai 2020, en la rendant accessible à un plus grand nombre de personnes, un bug non répertorié par l’éditeur pourrait causer du tort à certains utilisateurs.

Un tort toutefois modéré. Selon Frandroid et Techdows, l’option « redémarrage à zéro » pâtit de la dernière grande évolution du système exploitation de Microsoft, car elle n’est plus accessible comme avant. Cela n’empêche pas Windows 10 de fonctionner, mais il prive le particulier de la possibilité de repartir sur des bases saines, en réinitialisant le PC, s’il perçoit des performances moindres avec le temps.

C’est ce qu’explique Microsoft dans un guide : l’option permet de réinstaller Windows dans sa dernière version, sans compromettre ni vos réglages ni vos données personnelles — même s’il est toujours conseillé de faire une sauvegarde préalable sur un support externe avant toute manipulation. Avec un Windows réinstallé, les performances du PC peuvent retrouver leur éclat d’antan.

Redémarrage à zéro
Le redémarrage à zéro, dans Windows 10, n’est pas accessible après la mise à jour du mois de mai 2020.

« Dans certains cas, une nouvelle installation peut améliorer les performances de votre appareil lors du démarrage, de l’arrêt et de la navigation, au niveau de l’utilisation de la mémoire, des applications du Microsoft Store et de l’autonomie de la batterie », détaille la firme de Redmond. Une bonne façon, aussi, de réduire la taille de Windows sur le disque à des proportions plus acceptables.

L’option était accessible en suivant un chemin particulier dans l’ordinateur : Démarrer  > Paramètres  > Mise à jour et sécurité  > Windows Defender > Performances des appareils et intégrité. Sous Redémarrage à zéro, sélectionnez Informations supplémentaires > Prise en main. Or avec la mise à jour de mai 2020, ce chemin est invalide : le passage relatif aux informations supplémentaires ne mène qu’à une page web. Il n’est plus question de prise en main.

Il est certes toujours possible de demander une réinitialisation du PC, mais il s’agit d’un autre paramètre de Windows 10, qui est destiné en principe aux cas plus délicats, si la machine rencontre des dysfonctionnements. Cette option est plus radicale, car elle efface tous les paramétrages, ce qui peut constituer une contrariété assez rebutante pour dissuader certaines internautes.

Un souci signalé depuis des mois

Techdows et Frandroid soulignent que ce souci est documenté depuis plus de huit mois par des membres du programme Windows Insider, qui ont accès en avance aux versions futures de Windows. Mais à l’évidence, ce changement n’a ni été commenté par Microsoft ni été résolu — nous l’avons constaté sur un poste équipé de Windows 10, avec la mise à jour du mois de mai 2020.

Dans ces conditions, il peut être judicieux d’appliquer le redémarrage à zéro avant la mise à jour du mois de mai, pour les personnes qui sont en mesure de le faire et qui envisagent de redonner un peu de pêche à leur ordinateur. Les différences de performance seront sans doute équivalentes, que cette remise à zéro se passe avant ou après la mise à jour de mai.

Pour les autres, il faudra attendre une réaction ou une modification de Microsoft, si elle vient un jour. Pour l’instant, Microsoft semble se focaliser sur une série de bugs vraiment bloquants dans Windows 10 — et qui justifient un déploiement au compte-gouttes, ainsi que sur des problèmes apparus avec les correctifs de sécurité du mois de juin 2020 et qui affectent notamment les imprimantes.

Partager sur les réseaux sociaux