Spoiler : c'est moins cher de prendre une formule annuelle directement sur Amazon.

Coup sur coup, SFR et Bouygues Telecom ont publié un communiqué vantant l’arrivée d’Amazon Prime dans leurs offres mobile (SFR) et/ou internet (SFR et Bouygues). L’initiative paraît louable à une heure où tout mène à la centralisation. L’exécution, en revanche, pose question : que ce soit chez l’un ou l’autre des opérateurs, l’option est facturée 5,99 euros par mois (sans engagement). Soit le tarif qui est… déjà proposé par Amazon.

Pire, il serait même possible d’économiser quelques euros en passant directement par Amazon, qui permet de s’abonner pour un an moyennant 49 euros. Cette formule avantageuse — pour qui veut gagner un peu plus de 20 euros sur douze mois — n’est disponible ni chez SFR ni chez Bouygues. En bref, si vous visez un engagement à long terme, il est préférable d’opter pour la solution Amazon.

Amazon Prime chez SFR // Source : SFR

Amazon Prime de plus en plus répandu

Le grand gagnant de ce catalogue enrichi du côté des opérateurs est sans conteste Amazon, qui peut toucher de plus en plus de monde (qu’importe si ce n’est pas 100 % avantageux pour les utilisateurs). On rappelle à ce sujet qu’Amazon Prime est déjà inclus dans la Freebox Delta, la méga offre de Free à 49,99 euros par mois (qui intègre aussi Netflix). Aujourd’hui, seul Orange ne vend pas Amazon Prime à ses clients.

On récapitule les offres des opérateurs concernant Amazon Prime et Netflix :

Amazon Prime Netflix
SFR  Oui (box & mobile) Oui (box)
Bouygues Oui (box) Oui (box & mobile)
Free Oui (Freebox Delta) Oui (Freebox Revolution, Delta et One)
Orange Non Oui (box & mobile)

Bien évidemment, l’option Amazon Prime est la même partout. Elle donne accès à la plateforme de SVOD Prime Video — similaire à ce que propose Netflix, avec un plus petit catalogue et une interface moins travaillée  — ainsi qu’à la livraison accélérée (le soir même dans certaines zones), à Prime Music ou encore à Amazon Photos.

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo