Le département de la Défense américain a investi des millions de dollars dans une technologie anti-drone reposant sur... des drones chasseurs équipés de filets.

Les drones peuvent souvent poser problème. Encore récemment, ils ont forcé les autorités aériennes à verrouiller l’accès au site du crash qui a coûté la vie au basketteur Kobe Bryant et huit autres personnes. Dangereux pour la sécurité des autres appareils et susceptibles de paralyser un aéroport, ils poussent l’Armée américaine à trouver de nouvelles solutions pour s’en débarrasser. Leur dernière trouvaille ? Un drone capable de les chasser… avec un filet, rapporte Defense One le 3 février.

Il s’agirait de « combattre le mal par le mal », pourrait-on penser. L’Armée américaine semble prête à dépenser des millions de dollars pour s’équiper de ces drones défensifs. Le Département de la Défense a signé un contrat avec Fortem Technologies, peut-on lire dans un communiqué publié par le fournisseur.

Combattre des drones avec des drones armés de filets

Fortem Technologies propose en réalité tout un système anti-drone. Il s’articule autour d’une technologie de détection hyper précise, capable de distinguer des menaces parmi des objets volants inoffensifs (exemples : un oiseau ou un drone privé qui passait par là). Le dispositif, baptisé SkyDome, s’appuie sur des capteurs, des caméras et des radars pour surveiller les alentours. Il utilise ensuite une intelligence artificielle pour classifier l’objet volant et déterminer ses intentions.

«  Est-ce un oiseau ? Est-ce un drone ? Est-ce un drone amical ou un drone menaçant ? Le système utilise une intelligence acquise grâce à tous ses capteurs pour déterminer s’il s’agit d’une menace ou non », explique Adam Robertson, CTO et co-fondateur de Fortem Technologies. En somme, cet équipement peut servir à éviter les grosses erreurs en aidant à mieux définir la nature des objets volants. À ce sujet, on rappelle que le Pentagone autorise les tirs en direction des drones menaçants, près des bases militaires.

Le drone chasseur en action // Source : Fortem Technologies

Si une menace est avérée, SkyDome déploie automatiquement des drones chasseurs — eux-aussi équipés de capteurs évolués pour traquer et poursuivre la cible. Ils sont capables de stopper les drones ennemis en les enfermant dans des filets (comme le ferait une araignée). Les capturer plutôt que les détruire offre plusieurs avantages non négligeables. En plus d’éviter les risques de crash pouvant causer des dégâts au sol, récupérer un drone parasite intact peut aider à obtenir des informations essentielles pour remonter à la source.

Partager sur les réseaux sociaux