Comme prévu, Oculus a déployé une mise à jour qui intègre le hand tracking sans besoin d'utiliser une manette. Pour le moment, les interactions sont limitées.

En septembre dernier, à l’occasion de sa conférence annuelle, Oculus a annoncé l’intégration future du hand tracking dans son écosystème VR. La fonctionnalité était initialement prévue pour l’année prochaine mais, à la faveur d’un communiqué publié le 9 décembre, la firme l’a officialisée pour cette semaine. Les propriétaires d’un casque Oculus Quest seront les premiers à en bénéficier.

À quoi sert le hand tracking ? À se débarrasser des manettes pour interagir directement avec ses mains. Comment fonctionne-t-il ? Les capteurs installés sur le casque se chargent de reconnaître les mouvements des mains et des doigts. Dans un premier temps, Oculus évoque une fonctionnalité expérimentale, introduite par la mise à jour gratuite v12.

Du hand tracking expérimental dans un premier temps

Pour goûter aux joies du hand tracking, il suffira d’activer la fonctionnalité dans le menu Experimental Features. Pour l’heure, on ne pourra abandonner les manettes que pour certaines activités simples ayant trait à la navigation dans l’interface (notamment la bibliothèque et le Store) et dans certaines applications clés (exemples : le navigateur Oculus et Oculus TV). En avance sur son calendrier, Oculus prévoit déjà des évolutions pour 2020.

Oculus met par ailleurs un outil de développement à disposition des studios afin qu’ils puissent intégrer du hand tracking dans leurs jeux et/ou applications. «  Nous espérons que le hand tracking rendra la réalité virtuelle plus accessible aux nouveaux venus, par l’abandon de l’obligation d’apprendre les boutons des manettes », explique-t-il. Gageons que la pertinence du hand tracking restera à la discrétion des développeurs, en espérant que la précision soit au rendez-vous pour vraiment oublier les manettes. Il s’agit dans tous les cas d’une étape de plus vers une immersion toujours plus poussée. 

À l’arrivée, Oculus se monte très actif en ce moment. L’introduction du hand tracking suit l’arrivée en novembre d’Oculus Link, technologie en bêta qui permet de brancher son Quest à un PC afin de lui offrir un gain de puissance nécessaire pour profiter de jeux plus gourmands (ceux du Rift).

Partager sur les réseaux sociaux