Planifiée pour octobre, la fin de la version classique de Hangouts est repoussée au mois de juin 2020. Au moins.

C’est un répit inespéré pour celles et ceux qui utilisent encore la version classique de Hangouts. Mais un répit seulement. Alors que l’application devait tirer sa révérence au mois d’octobre 2019, Google a décidé de temporiser. L’entreprise américaine annonce que la mise au rebut de son logiciel est désormais programmée pour le mois de juin 2020, au plus tôt.

Aucune date plus précise n’est donnée par la firme de Mountain View, ce qui laisse penser que le retrait effectif de Hangouts pourrait survenir à une date ultérieure. Google indique qu’un préavis sera diffusé à l’avance un préavis lorsqu’un calendrier un peu plus définitif sera arrêté. Sans doute cela dépendra-t-il aussi de la communauté elle-même et de l’état d’avancement de sa migration vers Meet et Chat.

chat hangouts

La communauté de Hangouts est poussée à basculer sur les nouveaux outils imaginés par Google.

Des appels entendus

En effet, Google fait comprendre que ce sont les appels réguliers des internautes encore sur la version classique de Hangouts qui l’ont fait céder. « Nous avons entendu beaucoup d’entre vous nous dire que vous aimeriez avoir plus de temps pour migrer vos activités de la version classique de Hangouts à vers Hangouts Chat », admet la compagnie.

En 2017, Google avait levé le voile sur Meet, qui est une version améliorée de Hangouts pensée pour les entreprises avec des fonctions tournées vers la visioconférence. Dans le même temps, l’entreprise américaine annonçait Chat, une application de communication pensée pour les discussions entre membres d’une même équipe, qui n’est pas sans rappeler un outil comme Slack.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !