Google a décidé de laisser tomber la production de tablettes pour se concentrer sur d'autres produits. Un nouveau Pixelbook serait notamment en préparation.

Google ne compte pas créer de nouvelles tablettes à l’avenir. C’est ce qu’a affirmé un porte-parole de la société à Business Insider le 20 juin. Cette décision a été prise notamment à cause du manque de succès rencontré par le Pixel Slate, une tablette hybride lancée en fin d’année 2018. Selon le média américain, Google a annulé le développement de « deux nouvelles tablettes, plus petites que le Pixel Slate, qui n’avaient pas encore été annoncées et qui devaient sortir début 2020  ».

Si la firme de Sundar Pichai abandonne la création de tablettes tactiles, elle ne laisse pas tomber la Pixel Slate originale et les systèmes d’exploitation Android et Chrome OS. C’est ce qu’explique Rick Osterloh, le responsable des affaires liées au matériel informatique de Google, sur Twitter : « Nous supporterons le Pixel Slate sur le long terme et nos équipes Android et Chrome OS continueront à travailler sur les tablettes avec nos partenaires. »

Un nouveau Google Pixelbook comme priorité

Si les chances de voir débarquer une nouvelle Pixel Slate sont maintenant nulles, on ne peut pas en dire autant du Pixelbook 2. Comme l’a indiqué un porte-parole de Google a Computer World, « il est très probable de voir un nouveau produit de la gamme Pixelbook apparaître avant la fin de cette année. » Une fuite en septembre 2018 laissait entendre qu’une nouvelle version de l’ordinateur portable de Google était en préparation, mais ce projet n’avait pas refait surface depuis.

Google Pixelbook. // Source : Google

Les informations de Business Insider indiquent également une sortie prochaine du Pixelbook 2 puisque « la plupart des employés qui travaillaient sur les tablettes sont passés sur le développement de la gamme Pixelbook. » Si le nouvel ordinateur portable doit bien sortir fin 2019, sa révélation officielle ne devrait pas tarder : probablement au même moment que les futurs smartphones Pixel, à la rentrée.

Lente et buguée, la Pixel Slate sous Chrome OS avait été très mal accueillie par la presse.

Partager sur les réseaux sociaux