Certains propriétaires de MacBook Pro 13 pouces de 2016 pourront aller faire changer gratuitement leur écran s'il est touché par un problème de rétroéclairage, surnommé « flexgate ».

Apple vient de lancer un programme de réparation gratuit, le 21 mai 2019, qui concerne des problèmes de rétroéclairage d’écran de certains modèles de MacBook Pro.

Les modèles concernés sont :

  • MacBook Pro 2016, 13 pouces, 4 ports Thunderbolt 3 (avec Touch Bar)
  • MacBook Pro 2016, 13 pouces, 2 ports Thunderbolt 3 (sans Touch Bar)

Ces appareils ont été vendus dans de nombreux pays, dont la France, entre octobre 2016 et février 2018. Pour vérifier de quel modèle vous disposez, il suffit d’aller regarder dans le menu « Pomme » tout en haut à gauche et cliquer sur « À propos de ce Mac ».

Un MacBook Pro qui n’a pas ce problème // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Qu’est-ce que le Flexgate ?

Le problème concerne le rétroéclairage de l’écran qui, sur certains appareils, est défectueux. Il y a deux cas :

  • Le bas de l’écran n’est carrément plus du tout illuminé
  • Le rétroéclairage présente des soucis au bas de l’écran : la lumière « s’échappe » au niveau de la dalle et crée des zones tachetées où il n’y a pas d’éclairage, comme le montre cette photo de The Verge. Ce problème a été appelé « flexgate » par la presse professionnelle, du nom de la fragilité observée au niveau du câble flexible entre l’écran et la dalle.
Un problème d’éclairage qui donne un effet « spots de théâtre » au bas de l’écran // Source : YouTube/SAMTIME

Pour bénéficier de ce programme, vous pouvez l’apporter en réparation en magasin ou passer par le site d’Apple par ce lien pour prendre rendez-vous dans un Apple Store ou chez un partenaire agréé.

Si vous avez déjà fait réparer votre écran de MacBook Pro à cause de ce problème et que vous aviez payé pour cette réparation, vous pouvez souscrire à un remboursement auprès de l’entreprise.

Ce programme couvrira « les modèles de Macbook Pro  pendant quatre ans après la première vente de ces objets », soit jusqu’en octobre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux