Face à des ventes plus faibles que prévu, Apple réduirait une nouvelle fois la production de sa gamme iPhone.

Il y a quelques jours, Apple s’est fendu d’un communiqué pour annoncer des résultats à la baisse, conséquence des ventes d’iPhone en-deçà de ses espérances. Par ricochet, la production devrait également être réduite, rapporte le journal Nikkei le 9 janvier 2019.

Citant des sources proches de la chaîne de logistique, Nikkei table sur un volume rectifié de 10 %, tous modèles confondus, pour le trimestre se terminant en mars. Cette décision serait fortement liée à la demande en berne en Chine, un constat alimenté par les tensions commerciales apparues entre les États-Unis et le pays asiatique.

Entre 40 et 43 millions d’iPhone produits

Apple envisageait initialement d’assembler entre 47 et 48 millions d’iPhone durant le premier trimestre de l’année 2019. Finalement, il ne pourrait en sortir qu’entre 40 et 43 millions des usines. Une fois encore, les derniers iPhone — XS, XS Max et XR — sont pointés du doigt pour leurs performances commerciales moins reluisantes. En novembre dernier, le Wall Street Journal faisait déjà état d’une baisse de la production.

En parallèle, Tim Cook, interrogé par CNBC, a tenu à relativiser, défendant notamment le succès, sinon la popularité, de l’iPhone XR : « Laissez-moi vous donner mon point de vue. Voici la vérité et les faits. Depuis que nous avons lancé l’iPhone XR, il est l’iPhone le plus populaire chaque jour. Maintenant, est-ce que j’aimerais en vendre plus ? Bien sûr que je le souhaite. Et nous travaillons là-dessus ». Sur la situation entre la Chine et les États-Unis, il reste optimiste et estime qu’une solution doit être trouvée pour le bien des deux puissances. 

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux