Un casque Apple pourrait-il ajuster automatiquement l’écouteur droit et l’écouteur gauche pour garantir une stéréo correcte ? C’est ce que suggère ce brevet.

Mettre un casque audio dans le mauvais sens est la garantie d’une expérience déplaisante — que ce soit pour de la musique, des films ou des jeux vidéo. Les casques ont un écouteur qui doit aller à droite et un autre qui doit aller à gauche pour rendre compte de la stéréo, voire pour simuler un son 3D autour de la personne. Avec ce brevet déposé par Apple, regarder de quel côté on met un casque pourrait être de l’histoire ancienne.

L’entreprise de Cupertino travaillerait a priori sur un casque complet, après le succès commercial de ses AirPods. Et cet engin, s’il sort, reprendra sans nul doute la philosophie des petits écouteurs vraiment sans fil : simplicité d’utilisation et son plus que correct. C’est pour le premier point que ce nouveau brevet pourrait être utile, car il permet à la personne qui utilise le casque de ne pas se soucier du sens dans lequel il le porte. Le casque détecte automatiquement où est la droite et la gauche et ajuste la stéréo en conséquence.

Brevet d’Apple // Source : Apple

Brevet d’Apple

Source : Apple

Pour cela, pas de magie : il utilise… notre voix. En effet, 5 microphones seraient disposés tout autour des oreillettes du casque, probablement pour une qualité en appel irréprochable et pour déclencher l’assistant intelligent d’Apple avec Dis Siri. Mais en plus, ces 5 micros qui ne sont pas disposés de manière équidistante, peuvent, selon le brevet, savoir lesquels sont les plus près de la bouche. En calculant celui qui reçoit le moins de son quand l’utilisateur dit un mot et celui qui en reçoit le plus, le casque serait capable de savoir où est l’oreille gauche et où est l’oreille droite.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.