Des incidents ont touché les réseaux de Free et Bouygues Telecom, respectivement les 26 et 27 septembre. La situation semble rétablie pour le premier. Le second indique avoir corrigé le souci en fin de matinée.

Dure semaine pour les télécoms. En l’espace de deux jours, deux des quatre grands opérateurs français — à savoir Free et Bouygues Telecom — ont été confrontés à des incidents de réseau empêchant l’acheminement correct des communications. Le souci le plus récent concerne la filiale du groupe Bouygues, qui a annoncé jeudi 27 septembre un problème sur l’accès à l’Internet mobile.

Celui-ci a été annoncé comme résolu en fin de matinée, mais les causes de la panne n’ont pas été fournies par l’opérateur. Tout juste sait-on que cela touchait les données mobiles et qu’elle était d’ampleur nationale. Sur Twitter, en réponse à des questions, Bouygues Telecom a reconnu que le rétablissement était progressif et que des clients pouvaient ne pas encore percevoir tout de suite le retour à la normale.

Sur le site Down Detector, qui agrège les signalements des internautes, la carte proposée montre effectivement que des soucis ont été rapportés sur tout le territoire métropolitain — cependant, il n’existe pas de distinction entre les rapports concernant cette panne et des incidents dont l’origine est différente. Des internautes ont commenté la situation et certains ont signalé un retour du réseau en 4G.

DSLAM injoignables

Concernant Free, les informations sont chiches. Aucune communication n’a été faite par l’opérateur sur ses comptes officiels, que ce soit en déclaration ou sous la forme d’une réponse à un client. Iliad, la maison-mère, n’a pas non plus pris la parole sur son site web. Mais nos confrères de FrAndroid se font l’écho des indicateurs de Down Detector et de Free-Réseau.

Dans le premier cas, un pic de signalements a été enregistré mercredi 26 septembre en fin de journée, qui s’est depuis largement résorbé. Les incidents touchaient plusieurs villes du territoire métropolitain, en Île-de-France, mais aussi à Marseille, Lyon, Toulouse et Nantes. Des commentaires évoquaient dans la soirée un rétablissement en cours, alors que d’autres déploraient toujours les effets de la panne.

Sur Free-Réseau, il était indiqué la veille que 259 DSLAM (Digital subscriber line access multiplexer, ou multiplexeur d’accès à la ligne d’abonné numérique) étaient inopérants. Ces installations servent à assurer une liaison DSL (comme l’ADSL ou le VDSL) à haut débit. La situation s’est toutefois nettement améliorée : dans la matinée du 27 septembre, seuls 10 DSLAM étaient identifiés comme injoignables.

(mise à jour avec le rétablissement des liaisons chez Bouygues Telecom)

Partager sur les réseaux sociaux