Le propriétaire d'une Tesla Model 3 Performance a modifié sa voiture pour améliorer l'accélération. Résultat ? Le 0-96 km/h avalé en 3,13 secondes.

Sur son site officiel, Tesla annonce que sa Model 3 Performance est capable d’avaler le 0 à 96 km/h en 3,5 secondes (contre un peu plus de 5 secondes pour le modèle de base). Si cette accélération est déjà impressionnante, Elon Musk n’a jamais caché qu’on pouvait encore gagner quelques dixièmes en modifiant les pneus de la voiture. Des déclarations qui n’ont pas échappé à un possesseur du véhicule.

En effet, le propriétaire d’une Model 3 Performance est parvenu à tomber à 3,13 secondes, poussant sans doute le véhicule dans ses derniers retranchements (même s’il n’était pas rechargé à 100 % lors du test).

Quelles modifications ?

Pour parvenir à un tel temps sur le 0-96 km/h (0-60 mph), il est nécessaire de procéder à quelques changements sur la Model 3. Afin de garantir une autonomie proche des autres versions, les ingénieurs de Tesla ont veillé à intégrer des pneus qui inhibent légèrement les performances. Pour contourner ce choix justifié, le YouTuber DÆrik a remplacé les gommes Michelin Pilot Sport 4S du pack Performance à 5 000 dollars par des pneus Pirelli plus légers et dotés d’une meilleure adhérence. Il a en outre installé des jantes TSporline pour gagner quelques grammes là aussi.

Résultat ? Avec cette transformation très, très simple, la Model 3 Performance est plus brutale au démarrage. D’aucuns diront qu’il n’y a même pas une demi-seconde d’amélioration, mais, à ce niveau d’accélération, chaque millième gagné compte. Selon les chiffres fournis par le site Zeroto60times, cela place la voiture du constructeur américain au niveau d’une Audi R8 V10, d’une Ferrari Enzo ou d’une Koenigsegg CCR. Pas mal pour une simple berline vendue moins de 100 000 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux