La compagnie aérienne British Airways entame une enquête sur un vol en ligne de données, qui concernerait 380 000 cartes de paiement de ses clients. Une faille informatique les a exposées entre les mois d'août et de septembre.

British Airways est confrontée à un vol massif de données. Le 6 septembre 2018, la compagnie aérienne de la Grande-Bretagne a fait savoir qu’elle ouvrait une enquête au sujet de l’incident, qui pourrait concerner 380 000 cartes de paiement dont les informations seraient compromises en raison d’une faille informatique.

British Airways assure que son site fonctionne à nouveau normalement. // Source : Pixabay/CC0

« Entre 22h58 (21h58 GMT) le 21 août 2018 et 21h54 le 5 septembre, les données personnelles et financières de clients faisant des réservations sur notre site internet et notre application mobile ont été compromises », a annoncé la compagnie dans un communiqué cité par l’AFP. Depuis, British Airways a mis fin à cette faille.

Une activité criminelle

La compagnie britannique invite ses clients qui craignent d’être concernés par le problème « à contacter leur banque ou l’émetteur de leur carte ». British Airways met en cause « une activité criminelle » qui serait à l’origine de la faille, et précise que les données liées aux passeports des clients ne sont pas concernées.

Partager sur les réseaux sociaux