À l'occasion du salon automobile de Pékin, Nissan a levé le voile sur la Sylphy, une berline 100 % électrique qui sera d'abord commercialisée en Chine.

Au salon automobile de Pékin, Nissan veut d’abord et avant tout s’adresser aux consommateurs chinois. Voilà pourquoi sa Sylphy, une berline tricorps 100 % électrique, est dédiée, dans un premier temps, au marché local. Elle partage néanmoins la même plateforme que la Leaf, le véhicule disponible en France et qui est récemment passé à la deuxième génération.

« La nouvelle Nissan Sylphy 100 % électrique constitue une nouvelle étape de notre stratégie vers l’électrification en Chine », affirme José Munoz, responsable des performances économiques chez Nissan. On rappelle que la Chine est très, très favorable à la mobilité électrique et entend condamner, peu à peu, le thermique.

Une Leaf adaptée au marché chinois

La Sylphy s’inspire bien évidemment de la Leaf, même si elle dispose d’un empattement plus long afin d’offrir un espace plus confortable pour les jambes — une demande des clients chinois. Le coffre gagne également en volume et, finalement, cette Sylphy ressemble davantage à une berline quatre portes très traditionnelle. Nissan ne s’étend pas trop sur les caractéristiques du véhicule, sinon qu’il dispose d’une autonomie de très précisément 338 kilomètres selon le cycle d’homologation local. Soit une performance proche de la Leaf 2 (378 kilomètres selon la norme NEDC).

Côté technologie embarquée, il est indiqué que la Sylphy proposera un système d’infodivertissement pilotable via un smartphone. Sachant qu’elle incarne la vision Nissan Intelligent Mobility, elle devrait aussi se parer des dernières évolutions en matière de mobilité, dans le sillage de la pédale intelligente (information non confirmée dans le communiqué de presse).

Attendue pour cette année en Chine, la Sylphy sera « l’un des 20 modèles électrifiés que Nissan va lancer ces cinq prochaines années dans le monde », suggérant une commercialisation prochaine en Occident.

 

Partager sur les réseaux sociaux