Apple a mis en ligne une page d'informations complète sur les batteries de ses iPhone. L'occasion d'en apprendre plus sur la gestion intelligente des performances et sur ce que va apporter la mise à jour iOS 11.3.

La polémique qui entoure Apple au sujet des performances pour protéger les appareils les plus âgés touche à sa fin. Aujourd’hui, Apple assume pleinement sa technique, mais se doit plus que jamais de jouer la carte de la transparence totale alors que la mise à jour iOS 11.3 permettra aux utilisateurs d’activer ou de désactiver cette gestion intelligente des performances. Et de savoir s’il faut procéder ou non à un remplacement de la batterie.

Apple transparent

On vous passe les explications techniques de ce qu’est une batterie et pourquoi elle a une durée de vie ayant une incidence graduelle sur l’autonomie qu’elle peut offrir en fonction de son âge (et de certaines conditions extérieures) : nous en avons déjà parlé ici. Pour empêcher les extinctions soudaines dues à une autonomie trop faible, à un âge trop avancé de la batterie ou à des températures très froides, le système d’exploitation de l’iPhone gère dynamiquement les pics de performance pour que le smartphone reste utilisable en toutes circonstances. Pour ce faire, cette gestion imposée regarde la température de l’appareil ainsi que l’état de charge de la batterie et son impédance.

En cas d’anomalie, certains composants comme le GPU ou le CPU ne donneront plus le meilleur d’eux-mêmes pendant un certain laps de temps. Dans la majorité des cas, personne ne s’en rendra compte. Mais Apple tient quand même à lister les effets indésirables que cela peut occasionner : un lancement des applications plus long, un framerate plus lent lors du défilement, une diminution de la luminosité, une baisse du volume sonore, une réduction du framerate dans les applications, une désactivation du flash et une éventuelle nécessité de recharger les applications en suspens.

Apple précise en revanche que les appels, la qualité du réseau, la qualité des photos et des vidéos, les performances du GPS, la localisation, les capteurs (gyroscope, accéléromètre, baromètre) et le service Apple Pay ne sont pas touchés par la gestion intelligente des performances.

Gestion avancée

Avec iOS 11.3, Apple introduira donc un indicateur de santé de la batterie. Il permettra d’en savoir plus sur son âge et, éventuellement, conseillera à l’utilisateur d’en changer. Plus important, encore, le prochain système d’exploitation laissera le choix à l’utilisateur quant à la gestion dynamique des performances. On pourra dès lors la désactiver sachant que l’indicateur de santé dira si l’iPhone est apte à supporter des pics normaux. Cette option sera valable pour les iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, SE, 7 et 7 Plus. Les 8, 8 Plus et X sont beaucoup plus évolués sur ce point (ce qui ne veut pas dire que leur batterie est éternelle).

Plus concrètement, l’indicateur de santé pourra indiquer ces différents cas :

  • Votre batterie supporte actuellement des pics de performance normaux ;
  • Cet iPhone a subi une extinction soudaine, car la batterie était incapable de fournir la puissance nécessaire. La gestion des performances est appliquée pour aider à empêcher la situation de se reproduire (note : on peut désactiver ici) ;
  • Cet iPhone a subi une extinction soudaine, car la batterie était incapable de fournir la puissance nécessaire. Vous avez manuellement désactivé la protection fournie par la gestion des performances ;
  • Cet iPhone est incapable de déterminer la santé de la batterie ;
  • La santé de votre batterie est dégradée de manière significative.

Dans les deux derniers cas, Apple conseille de passer par le S.A.V. pour savoir ce qu’il en est.

Finalement, en fournissant de telles explications en forme de mea culpa, Apple rassure les utilisateurs et n’oublie pas de les mettre en garde. Toutefois, cela ne rendra pas les batteries meilleures… mais le challenge technique pour remplacer le lithium-ion n’est pas encore relevé.

Partager sur les réseaux sociaux