Comment savoir où se trouvent les « angles morts » de votre connexion Wi-Fi ? Tout en nettoyant le sol de votre nid douillet, l'aspirateur de Roomba va désormais pouvoir dresser une cartographie de l'espace, en fonction de sa couverture Wi-Fi.

Il traque les poussières dans les moindre recoins de votre salon, laisse le sol impeccable dans votre cuisine, déloge la saleté sous votre lit et cartographie votre couverture Wi-Fi. Si nous étions en train de jouer aux devinettes, vous auriez sans doute hésité à répondre « mais oui, c’est un aspirateur ! » en raison du dernier point.

Pourtant, cet aspirateur pourrait bien exister. Ou, plus précisément, ce robot aspirateur. Le Roomba, un aspirateur développé par iRobot, savait déjà dresser une cartographie de l’intérieur d’une habitation.

Désormais, le petit bolide se révèle capable d’identifier les zones où le Wi-Fi laisse à désirer dans votre home sweet home.

Identifier les zones avec un Wi-Fi faible

Lors de son périple de nettoyage, le robot aspirateur établira une carte du signal Wi-Fi, consultable sur l’application proposée par iRobot. L’app donnera son diagnostic des zones où la connexion laisse à désirer.

Bien entendu, les propriétaires du Roomba ne pourront pas espérer lire une foule de détails sur cette carte — par exemple, le robot aspirateur de permettra pas d’estimer les vitesses de téléchargement. L’idée est plutôt d’aider à identifier les endroits de votre logement où un répéteur Wi-Fi serait le bienvenu.

La version bêta sera lancée le 23 janvier 2018, aux États-Unis. A priori, tous les aspirateurs Roomba commercialisés actuellement par le constructeur sont potentiellement concernés par cette nouveauté, à l’exclusion du modèle le plus ancien.

Partager sur les réseaux sociaux