Facebook Messenger est en train de tester une nouvelle fonction appelée « sujet de conversation », qui nous permettra de débuter une discussion avec quelqu’un sans aucune maladresse. En théorie.

Facebook cherche progressivement à augmenter l’utilisation de son app Messenger qui a atteint cet été 1 milliard d’utilisateurs. Une des nouveautés introduites par le géant des réseaux sociaux est la fonction nommée « sujet de conversation » qui permet aux utilisateurs de commencer une discussion avec un ami à travers des suggestions.

Ces petits conseils concernent notamment les activités récentes de votre réseau d’amis : par exemple une chanson qui a été écoutée la veille sur un site de streaming de musique, des endroits qui ont été visités récemment ou des événements auxquels ils participeront dans un futur proche.

La nouvelle fonction est encore en phase de test et par conséquent elle a été rendue seulement disponible à un groupe d’utilisateurs limité. Mais pour le moment, la fonction semble être très intéressante, puisqu’elle permet de catégoriser le grand flux de nouvelles de votre réseau d’amis sur la page d’accueil, en réalisant un tri bien malin. De plus, elle peut être utile pour commencer une nouvelle conversation sans beaucoup de maladresse avec de vieux amis, avec lesquels nous avons perdu le contact, ou de nouvelles connaissances.

La fonction aurait été découverte par Chris Messina qui aurait tweeté la nouvelle à ses followers le 16 octobre. Monsieur Messina a aussi déniché dans le code de Facebook Messenger une autre nouveauté en phase d’examen, appelée « Rooms ».

https://twitter.com/chrismessina/status/787751272128536577

Ces deux nouveautés made in Facebook semblent être connectées à un nouveaux projet développé par l’entreprise de Mark Zuckerberg. En effet, « Rooms » permettra probablement de créer des conversations publiques qui tourneraient autour d’intérêts spécifiques. Il faut prendre tout cela avec des pincettes dans la mesure où aucun détail officiel n’a été communiqué.

Des voix critiqueront très probablement cette nouvelle option en la décrivant comme un massacre de l’imagination humaine, élément capable de donner des tournures et des nuances uniques à une conversation. C’est indéniable. Reste à l’utilisateur à savoir utiliser cette option et laisser son humanité faire le reste.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !