Connue pour ses lunettes de réalité augmentée qui projettent une image transparente au milieu de la vision, Xreal lance le Beam Pro, une sorte d’iPod touch sous Android avec deux ports USB-C. Sa mission est d’alimenter les lunettes en électricité et de leur fournir du contenu à afficher.

Sur le papier, le Xreal Beam Pro a tout d’une blague. Pourtant, quand on s’intéresse plus profondément à ce téléphone qui ne téléphone pas, on comprend un peu mieux l’idée de son constructeur.

Xreal fabrique des lunettes de réalité augmentée. Contrairement à Meta et à Apple, qui misent sur des casques qui obstruent la vision, Xreal conçoit des produits avec des verres transparents. Des picoprojecteurs envoient une image sur le verre, ce qui permet d’avoir l’impression qu’une image flotte au milieu de sa vision.

Le problème de Xreal est la taille de son produit. Puisque les lunettes sont trop petites pour contenir une batterie et un mini-ordinateur (sans parler du contrôle de l’interface), Xreal force ses clients à les relier à un smartphone, pour diffuser le contenu de son écran dans les lunettes. C’est ici qu’intervient le Xreal Beam Pro, qui rend l’usage de son téléphone personnel facultatif.

Xreal Beam Pro : du streaming, du jeu vidéo, des vidéos spatiales et une batterie externe

D’une certaine manière, les lunettes de Xreal ne sont que des écrans qui se portent. Il n’y a rien d’informatique dans ces produits, puisqu’ils sont incapables de se connecter à Internet ou d’afficher des images sans entrée externe.

À 229 euros (pour 128 Go de stockage, avec la possibilité d’ajouter une Micro SD), le Xreal Beam Pro vient apporter de l’intelligence aux lunettes de la marque. Relié aux lunettes avec un câble USB-C (le sans-fil n’est pas encore possible), ce faux-smartphone fournit d’abord de l’électricité aux lunettes. Il leur offre aussi une interface spécialement adaptée à réalité augmentée (et copiée-collée d’Apple visionOS), avec des icônes flottantes. Il s’agit d’une surcouche par-dessus Android, baptisée nebulaOS.

L'interface du Xreal Beam Pro une fois branché aux lunettes.
L’interface du Xreal Beam Pro une fois branché aux lunettes. // Source : Xreal

Quel intérêt par rapport à un smartphone classique ? Xreal voit dans son produit plusieurs avantages :

  • L’interface de nebulaOS permet une utilisation plus adaptée aux lunettes, avec des fenêtres horizontales flottantes, plutôt qu’une simple recopie vidéo horizontale.
  • Le Xreal Beam Pro, comme l’iPhone 15 Pro, peut filmer en 3D. Vraisemblablement inspiré par Apple, Xreal permet ainsi de revoir ses souvenirs en tant que « vidéos spatiales ». La marque espace volontairement ses deux capteurs de 5 cm, avec pour promesse de mieux s’inspirer des yeux.
  • Puisqu’il dispose de deux ports USB, le Xreal Beam Pro peut être branché à un chargeur et aux lunettes simultanément. Il permet ainsi de ne pas vider son téléphone inutilement, même si batterie de 3 heures en streaming est assez légère.
  • Même si Xreal ne rentre pas dans les détails, le Beam Pro utilise une puce Qualcomm dédiée à la réalité augmentée. Il gère mieux la spatialisation que d’autres téléphones.
Xreal illustre les vidéos spatiales de cette manière, même si le champ de vision sera plus petit.
Xreal illustre les vidéos spatiales de cette manière, même si le champ de vision sera plus petit. // Source : Xreal

Est-ce assez pour justifier l’achat de cet appareil, qui peut aussi s’utiliser indépendamment avec son écran LCD de 6,5 pouces (mais seulement en Wi-Fi) ? Sans doute pas, même si le concept a le mérite d’être intéressant. Xreal aurait pu se contenter d’un simple terminal Android à petit prix, il a fait le choix d’un dispositif orienté réalité augmentée.

Le Xreal Beam Pro est ce que la batterie du Apple Vision Pro aurait pu être

Avec son baladeur des temps modernes, Xreal illustre parfaitement un des problèmes des appareils de réalité virtuelle/augmentée.

Avec son poids de 600-650 grammes, l’Apple Vision Pro est un produit peu agréable sur une longue utilisation. La marque californienne a pourtant fait le choix d’une batterie externe (qui rajoute 353 grammes dans la poche), pour alléger le poids. Mais les capteurs et l’ordinateur sont lourds, en plus des matériaux.

Xreal met en avant l'usage jeu vidéo de son appareil, en connectant une manette Bluetooth.
Xreal met en avant l’usage jeu vidéo de son appareil, en connectant une manette Bluetooth. // Source : Xreal

Depuis la sortie du Vision Pro, plusieurs observateurs pointent du doigt le fait qu’Apple aurait pu contenir la partie informatique du casque dans la batterie externe, pour alléger encore plus son poids. C’est exactement la proposition de Xreal avec le Beam Pro. Meta, avec ses futures lunettes Ray-Ban, devraient aussi pivoter vers la réalité augmentée.

Sans surprise, Xreal propose sur son site des packs lunettes + Beam Pro, pour acquérir les deux simultanément. Les lunettes Air 2 Pro, celles mises en avant par la marque, coûtent généralement 515 euros.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !