Les tanks modernes intègrent depuis la guerre entre la Russie et l’Ukraine des solutions pour faire face aux drones de combats.

Le conglomérat militaire franco-allemand KNDS a présenté le 13 juin la dernière version de son fameux tank, le Leopard 2 A-RC 3.0. Le média spécialisé The War Zone a remarqué que ce modèle était particulièrement paré pour résister aux attaques de drones.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine a profondément décrédibilisé le rôle des chars sur le terrain. Les pertes de blindés liés aux drones se comptent en milliers, notamment du côté de l’armée russe, bien plus pourvue en blindés. L’épreuve du feu a montré que même les blindés occidentaux devait savoir résister aux nouveaux drones kamikazes.

Des protections de fortunes ont été montées sur les chars pour espérer résister aux premières attaques aériennes.

Pragmatique, KNDS se devait de proposer une couche supplémentaire de protection face à cette nouvelle menace.

Radar et fumigène pour résister aux drones de combat

Le Leopard 2 A-RC 3.0 sera équipé d’un système de protection israélien Trophy, capable d’envoyer des projectiles pour détruire les menaces aériennes avant qu’elles n’atteignent les véhicules. Ces modules sont testés sur les Leopard depuis près de deux ans, mais The War Zone pense que les dernières versions sont plus sensibles aux petits appareils tels que les drones.

La station d'arme du Leopard 2 ARC 3.0 // Source : KNDS
La station d’arme du Leopard 2 ARC 3.0. // Source : KNDS

La question est aussi de savoir si la station d’arme du Leopard 2 A-RC 3.0 est connectée au radar pour réagir plus rapidement face à ces petits engins.

The War Zone note la présence de lance-grenades fumigènes intégrés. Ces fumées tactiques ont été testées en Ukraine et peuvent parfois perturber le pilote de drone qui manquera de visibilité pour toucher correctement le blindé.

Le cousin du Leopard, le Panther, devrait aussi intégrer plusieurs protections anti-drone, mais aussi des mini-drones dans le tank. Des engins volants devraient être déployés pour améliorer la précision des tirs. Les drones pourraient bien intégrer tous les corps d’armée à l’avenir.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !