Un vélo autonome que vous pourriez commander de chez vous et qui se déplacerait tout seul jusqu’à votre porte, cela vous parle ? Des étudiants indiens viennent de mettre au point un prototype, sobrement nommé I-Bike.

Des étudiants indiens en ingénierie électrique viennent d’inventer un nouveau véhicule autonome qu’on n’attendait pas de si tôt : le vélo. C’est en pensant écologie et développement durable qu’Ayush Pandey a eu cette idée. L’Inde est l’un des pays au monde souffrant le plus de la pollution en partie à cause de la révolution industrielle que connaît le pays. Il est donc, plus qu’ailleurs, essentiel de développer des modes de transport respectueux de l’environnement.

Ce vélo autonome est, pour son créateur, un moyen d’améliorer le mode de vie des cyclistes en créant un nouveau mode de transport éco-responsable. Enfin, il permettrait aux personnes à mobilité réduite de se déplacer plus facilement.

Concept

Mais en pratique, qu’est-ce que ça donne ? Le prototype de l’I-Bike part d’un vélo classique qui a été modifié par ses créateurs. L’équilibre du vélo est assuré par la présence de roulettes. Doté d’un système GPS, le vélo peut être contrôlé à distance grâce à une application développée sur Android. Des capteurs ont été installés afin d’aider le vélo à éviter les obstacles.

ibike2

C’est en envoyant un simple SMS avec une position géographique au vélo via l’application que vous pouvez l’appeler à vous. L’idée, derrière cet engin, est de proposer une alternative aux solutions de type Vélib’ dans des pays qui n’ont pas les ressources pour entretenir les stations. Pour les créateurs de ce vélo autonome l’avantage de leur solution réside dans la logistique : « Tous les systèmes de vélo en libre service dans les grandes villes occidentales nécessitent des infrastructures adaptées mais aussi une organisation de la part de l’utilisateur. Quand vous désirez poser votre vélo, vous êtes obligé de le remettre à disposition dans les emplacements adaptés. Avec le vélo autonome, vous laissez le vélo ou vous le désirez et le prochain utilisateur n’aura qu’à commander le vélo avec l’application, il se déplacera tout seul jusque chez vous ».

Les questions de recharge ou simplement de vol de l’engin n’ont pas encore été résolues par l’équipe qui s’occupe pour l’instant de prototyper le véhicule. Cette première version du vélo autonome coûte 30 000 roupies indiennes, soit l’équivalent de 400 euros. Les créateurs estiment que le coût de fabrication, à une échelle industrielle, serait beaucoup moins élevé.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !