Après Microsoft et OpenAI mardi, au tour de Google de rentrer dans « la guerre de l’IA » mercredi. C’est à Paris que les cadres du géant californien ont levé le voile sur Bard, leur réponse à ChatGPT.

Mise à jour 18h :

Les annonces de Google sont passées, voici les résumés de Numerama :

Pour aller plus loin

Article original, publié avant la conférence :

Google est-il prêt à répondre à ChatGPT, alors que le chatbot affole la planète depuis son apparition à la fin de l’année 2022 ? Au moment où Microsoft vient d’annoncer l’intégration de l’agent conversationnel à Bing, son moteur de recherche, tous les regards se tournent vers Google, que Microsoft admet volontiers avoir dans le viseur avec ce partenariat. Google sait qu’il ne peut pas rater le virage de l’intelligence artificielle, ce qui rend sa conférence du 8 février particulièrement importante.

À 14h30 le 8 février, les cadres de Google prendront la parole depuis… Paris. Oui, c’est en France que Google a choisi de parler d’intelligence artificielle, deux jours après avoir officialisé l’existence de Bard, son IA générative conçue pour battre ChatGPT. Numerama assistera physiquement à l’événement et vous le fera vivre en direct sur son compte Twitter.

Comment regarder la conférence de Google Bard en direct vidéo ?

En attendant que Bard débarque pour mettre les équipe des Numerama au chômage, laissez-nous répondre à cette question. 

Contrairement à Microsoft, qui n’a pas souhaité diffuser son événement en live, Google propose une retransmission vidéo de sa conférence sur YouTube.

Quand ? L’événement commence à 14h30 :

Google Bard sera-t-il dévoilé dans les moindres détails ? Le carton d’invitation mentionne l’intelligence artificielle en général, ce qui peut inclure Google Lens, Google Assistant et d’autres fonctions, mais plusieurs cadres de Google semblent lier la conférence parisienne à Bard. Il semble peu probable de ne pas découvrir le concurrent de ChatGPT lors de l’événement, d’autant plus que Google donnerait l’impression que Microsoft a beaucoup d’avance sur lui.

À la fin de la conférence, Google compte organiser une séance de questions-réponses avec les journalistes. Bard respecte-t-il le droit d’auteur ? Peut-il dire des bêtises ? Peut-il provoquer un effondrement des recettes publicitaires de Google ? Comptez sur Numerama pour se renseigner au maximum sur la technologie, que l’on espère intégrée à beaucoup plus de choses que le moteur de recherche. Bard dans Chrome ou Android pourrait provoquer un véritable séisme.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !