Une option en test permettra de marquer en surbrillance les routes sur lesquelles des accidents sont régulièrement signalés.

Le destin de Waze est-il de se faire absorber par Google Maps ? Peut-être. On sait que les équipes de chaque application dédiée à la navigation et la cartographie ont d’ores et déjà fusionné en 2022. La suite logique serait de fondre la première dans la seconde, pour éviter de continuer à maintenir deux logiciels faisant exactement la même chose.

Signaler les routes où les accidents surviennent souvent

En attendant, Waze poursuit son bonhomme de chemin. Son développement est loin d’être au point mort : la preuve avec la découverte d’une fonctionnalité expérimentale, en cours de test, qui vise à prévenir les automobilistes si leur trajet contient des routes considérées comme accidentogènes. Son nom ? Black Spot Alert.

route rouge
L’option en question. // Source : GeekTime

L’option se base sur les retours du terrain — les signalements remontés par la communauté, en somme. Si un certain seuil est atteint pour une route donnée, alors son tracé passera au rouge — ce qui peut donner le sentiment qu’elle est touchée par un gros embouteillage. La précision de l’outil dépend des alertes reçues, mais aussi de leur temporalité.

Afin de tenir compte de l’évolution de la voirie (par exemple si des mesures ont été prises pour améliorer la sécurité routière à tel ou tel endroit), on suppose que l’option s’abstiendra d’afficher une portion du trajet en route s’il n’y a plus eu un certain volume de signalements depuis un certain temps. Cela permettra de tenir compte des progrès en matière d’aménagement.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.