Lancé à 529 euros avant d’être augmenté à 559 euros, l’iPhone SE sorti en mars ne rencontrerait pas un immense succès. Apple pourrait décider de faire une pause avec ce modèle.

Avec sa gamme SE, Apple a une approche assez unique sur le marché du smartphone. Régulièrement, l’entreprise californienne lance un produit assez étrange, avec un design obsolète (qui appartient à un de ses anciens smartphones), mais des composants modernes issus de la dernière génération. Là où les autres marques sacrifient généralement les performances pour faire baisser les prix, Apple s’en prend au design. On reste toutefois loin d’un smartphone abordable, puisque l’iPhone SE de 2022 coûte 559 euros au minimum. Alors que le prix de vente moyen avoisine les 300 euros en France.

Si cette formule semblait convaincre en 2016, année de commercialisation du premier iPhone SE (un iPhone 5s avec la puce de l’iPhone 6s), elle serait moins appréciée aujourd’hui. L’analyste Ming-Chi Kuo croit savoir qu’Apple pourrait renoncer à son prochain iPhone SE.

Les iPhone les moins chers ne se vendent pas assez bien

Apple vit-il dans une dimension parallèle ? Là où la plupart des marques peinent à vendre leurs produits haut de gamme, Apple semblerait avoir du mal à vendre ses smartphones les moins chers. Selon Ming-Chi Kuo, les iPhone 14 Pro cartonnent, tandis que les iPhone SE, 13 mini et 14 Plus n’attirent pas grand monde (dans des proportions Apple, c’est-à-dire qu’il s’en vend beaucoup mais que les objectifs ne sont pas atteints).

Comment expliquer ce phénomène ? Une des raisons les plus évidentes semble le positionnement. À 559 euros, l’iPhone SE est sans doute surévalué de 100 à 200 euros. Les consommateurs qui s’en rendent compte préfèrent sans doute se tourner vers autre chose, ou attendre. En revanche, sur le marché du haut de gamme, Apple domine allègrement Samsung, Oppo ou Xiaomi. Les consommateurs lui font confiance et n’hésitent pas à dépasser les 1 000 euros pour le dernier iPhone.

iPhone SE 2022 // Source : Louise Audry pour Numerama
L’iPhone SE de 2022 est un des smartphones récents avec les plus grosses bordures. // Source : Louise Audry pour Numerama

L’iPhone SE est-il condamné à disparaître ? Les dernières rumeurs laissaient penser qu’Apple pourrait renouveler son smartphone en 2024, sans doute en adoptant le design de l’iPhone XR (un écran LCD à encoche de 6,1 pouces), alors que le modèle actuel arbore le design de l’iPhone 8 (un écran LCD avec un bouton home de 4,7 pouces). Selon Ming-Chi Kuo, la production du smartphone pourrait être « décalée ou annulée ». Peut-être que ce produit ne verra pas le jour et qu’Apple se contentera de conserver dans sa gamme d’anciens iPhone, plutôt que d’en lancer un nouveau avec un ancien design.

L’analyste indique qu’il pourrait s’agir d’une bonne nouvelle pour les résultats d’Apple, alors que la crise économique à venir menace le marché de l’électronique. Moins de smartphones veut dire moins de dépenses, ce qui pourrait profiter à l’entreprise sur le long terme. Cependant, on ne peut s’empêcher de se demander si Apple ne fait pas fausse route avec ses prix. À 400 euros, le même iPhone SE ne serait-il pas beaucoup plus populaire ?


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.