La célèbre marque Acer, le constructeur informatique taïwanais, ne s’est pas toujours appelée ainsi.

C’est l’une des marques les plus connues de la tech. Au pays, elle peut être appelée 宏碁股份有限公司. Dans le reste du monde, on l’identifie par ces quatre lettres : Acer. En 2016, elle fêtait ses 40 ans d’existence. Mais, si l’on connaît le poids de cette entreprise taïwanaise dans la tech, moins nombreux sont les individus à connaître l’histoire de son nom.

De Multitech à Acer

Acer ne s’est pas toujours appelée ainsi. Pendant une dizaine d’années, la société a porté une autre identité : Multitech. C’est ce que rappellait le mini-site lancé par le groupe lorsqu’il a soufflé ses quatre décennies d’existence. À l’époque, Multitech s’évertuait à vendre et à faire la promotion de microprocesseurs.

En 1982, Acer étend ses activités au-delà des composants : il lance un son premier ordinateur 8 bits. Son nom ? Le microprofessor-II. Oui, il s’agit bien d’un jeu de mots entre microprocesseur et professeur. Plusieurs autres appareils seront lancés au fil des ans et le groupe, déjà présents aux États-Unis dans les années 70, s’implante aussi au Japon et en Allemagne.

Predator Helios 300 // Source : Acer
Un ordinateur portable Predator Helios 300, d’Acer. // Source : Acer

Il faut attendre 1987 pour que la nouvelle identité du groupe émerge : Multitech disparaît au profit d’Acer. Officiellement, ce nom doit montrer « le développement de l’entreprise vers la mondialisation ». Mais, les raisons qui ont conduit le groupe à retenir ce nom plutôt qu’un autre ne sont pas exposées. Il s’agirait néanmoins d’une référence à un mot latin, indique Venture Beat.

« Acer, qui est le mot latin signifiant ‘vif, aigu, capable et facile’. Acer a également été traduit par ‘vif, avide, sévère et féroce’, et il a également d’autres connotations étranges liées au mot, associées principalement à l’érable », écrivent nos confrères. Il est vrai que l’érable palmé s’appelle l’acer palmatum et qu’on le trouve à Taïwan. La référence à un mot latin connoté parait toutefois plus plausible.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.