Winamp a reçu une nouvelle mise à jour pour son lecteur multimédia. La dernière fois, c’était fin 2013. C’est en quelque sorte un saut dans le temps de vingt ans.

C’est la résurrection pour Winamp. Plus de huit ans après la dernière mise à jour, le lecteur de musique est désormais disponible dans une toute nouvelle version. Les internautes peuvent télécharger depuis le 29 juillet 2022 Winamp 5.9, dans une version dite « release candidate 1 » — c’est-à-dire une mouture quasi prête pour une sortie générale.

Winamp a été développé par Justin Frankel et Dmitry Boldyrev, au sein de leur entreprise Nullsoft. Né en 1997, il est racheté deux ans plus tard par AOL. Signe de l’immense renommée qu’il avait déjà acquise à l’époque.

Parler de résurrection n’est assurément pas trop fort pour un logiciel qui n’avait pas été entretenu depuis le 12 décembre 2013. C’est à cette date que sortait la version 5.666.3516. Depuis, plus rien. Plus exactement, il a existé une branche expérimentale — numérotée 5.8.3660 — le 19 octobre 2018, mais elle n’a jamais dépassé ce stade préliminaire.

On savait depuis quelque temps que Winamp allait revenir. Son éditeur avait lancé une communication en ce sens, notamment en 2021.

Le lecteur musique star des années 2000

Les plus jeunes générations n’ont sans doute pas connu Winamp, mais il faut savoir que c’était le logiciel star des années 2000 pour écouter de la musique. Des dizaines de millions de personnes dans le monde s’en servaient, au sommet de sa gloire. Une partie de son succès provenait de ses options de personnalisation, avec les fameux « skins », pour habiller le programme.

Bien sûr, Winamp avait d’autres mérites. Le logiciel a su séduire le public grâce à sa prise en charge de la majorité des formats les plus répandus de l’époque, mais aussi par la possibilité d’y connecter des extensions. En outre, certaines fonctionnalités, bien que triviales, étaient amusantes : on pouvait voir des effets dynamiques selon les notes de musique.

Winamp Skin Museum
Que serait Winamp sans les skins ? // Source : Capture d’écran

Le logiciel tombait à pic pour l’époque des fichiers MP3, que les internautes allaient chercher sans vergogne sur les outils d’échange en pair à pair (P2P), que ceux-ci s’appellent Napster, KazAa, eMule et BitTorrent. C’était une sorte d’âge d’or pour le piratage de la musique, faute d’une offre légale adéquate — l’arrivée des services de streaming comme Spotify et Deezer a refermé cette ère.

Winamp 5.9 est disponible

La version 5.9 de Winamp apparaît être surtout une remise en état du lecteur pour lui permettre de fonctionner pleinement en 2022 — aucune nouveauté n’est citée. La liste des modifications est donnée sur le forum officiel de Winamp. Un résumé plus accessible est fourni en parallèle sur Twitter par le compte officiel du lecteur multimédia.

En résumé :

  • Amélioration du code ;
  • Travaux de refonte importants ;
  • Migration vers Visual Studio 2019 ;
  • Support VP8 pour les vidéos MKV ;
  • Prise en charge des flux HTTPS ;
  • Prise en charge des systèmes d’exploitation à partir de Windows 7 SP1 ;
  • Mises à jour majeures pour les bibliothèques supportées (Freetype / LibFlac / LibOpenMpt / PortAudio / LibMpg123 / Libogg / Libvorbis / Libsndfile / OpenSSL / Libpng / Libvpx / Zlib) ;
  • D’innombrables ajustements, améliorations et optimisations ;
  • Correction de fuites de mémoire ;
  • Correction des problèmes pour les genres id3 vides ;
  • API JavaScript JSAPI2 pour les services en ligne et les abonnements aux podcasts.

Winamp 5.9 conserve l’apparence familière du logiciel qui a accompagné nombre d’internautes il y a près de vingt ans. Celles et ceux qui ont connu cette époque n’auront pas de mal à retrouver leurs marques sur l’interface. Mais son succès reste incertain, car depuis dix ans, une majorité d’internautes a basculé sur les services de streaming. Et l’usage des fichiers MP3 s’est quelque peu perdu.

Une remise à niveau donc, en attendant vraisemblablement des évolutions plus significatives pour Winamp 6+.