Le cofondateur de l’Ethereum a rendu l’adresse de son portefeuille crypto publique il y a quelques années. N’importe qui peut s’y rendre et espionner tous ses actifs.

En 2018, l’Ethereum connaît son premier « bear market », et passe en quelques mois d’une valeur de plus de 1200 dollars à 200 dollars. Personne n’est évidemment ravi par cette situation, et sur Twitter, Vitalik Buterin, le cofondateur de la crypto-monnaie, est régulièrement pris à partie. Il est notamment accusé de n’être qu’un arnaqueur, et l’Ethereum de n’être qu’une fraude.

C’est pour cette raison que pour répondre aux accusations, Vitalik Buterin a rappelé qu’il partageait de manière publique son adresse Ethereum : 0xAb5801a7D398351b8bE11C439e05C5B3259aeC9B. Il utilise toujours cette adresse — même s’il en possède également d’autres, qu’il garde privées. Et vous pouvez aller voir ce qu’il possède.

Que trouve-t-on dans le portefeuille de Vitalik Buterin ?

Pourquoi Vitalik a-t-il partagé son adresse crypto ? Sur la blockchain Ethereum, les transactions sont publiques : tout le monde peut voir les sommes qui transitent sur un portefeuille, de même que l’historique des opérations. Partager son adresse était donc un moyen de prouver à ses détracteurs qu’il ne détenait pas la majorité des Eth en circulation, ce dont il était accusé.

Depuis 2018, le cours de l’Ethereum a eu le temps de se stabiliser, puis de s’envoler à nouveau en 2021, et finalement de rechuter. Vitalik est, lui, devenu une rock star des crypto-monnaies, et a continué à alimenter son portefeuille crypto — et vous pouvez vous aussi voir ce qu’il s’y trouve.

Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur Etherscan, un site gratuit qui permet d’explorer les transactions qui se déroulent sur la blockchain de l’Ethereum (et donc, de regarder qui possède quoi). Une fois dessus, il faut renseigner l’adresse dans le champ de recherche, et le tour est joué.

Capture d’écran 2022-07-27 à 11.51.44
Le portefeuille de Vitalik Buterin sur Etherscan // Source : Capture d’écran Numerama

En haut de la page, vous trouverez un encart résumant les principales informations du compte, avec notamment la somme totale d’Eth possédés et leur prix en dollars, et plus bas, l’historique des dernières transactions — vous avez même accès à une partie « analyse » avec des graphiques, qui permet de voir que Vitalik Buterin a déplacé la quasi-totalité de ses possessions en Ethereum en mai 2021 vers une autre adresse.

aplusleseths
Vitalik Buterin a vidé son compte // Source : Capture d’écran Numerama

Autre information importante : vous pouvez voir la totalité des tokens possédés par un compte. Il vous suffit pour cela de cliquer sur l’icône en forme de petit porte-monnaie dans l’encart du haut.

etherscan1
C’est sur ce bouton-là qu’il faut cliquer // Source : Capture d’écran Numerama

Vous serez transportés vers une autre partie du site, qui vous permettra d’accéder à la liste en entier. Dans le cas de Vitalik Buterin, vous pourrez ainsi voir tous les NFT Cryptokitties qu’il possède. Eh oui.

cryptokitties
Vitalik a une super collection de Cryptokitties // Source : Capture d’écran Numerama

Savoir lire Etherscan est important

Au final, regarder ce que possède Vitalik Buterin n’a pas forcément un intérêt vital. L’expérience peut-être amusante, particulièrement si vous voulez acheter la même collection de NFT que lui ou faire les mêmes investissements, mais cela n’est pas forcément quelque chose que nous recommanderions. Par contre, savoir lire et interpréter les transactions cryptos est quelque chose de très utile.

Cela vous permettra, par exemple, de vérifier que les transactions se déroulent bien, et de faire des tests au cas où vous auriez des doutes sur le sérieux d’un projet. Si vous voyez qu’un portefeuille renvoie toutes les transactions rentrantes vers une autre adresse, cela peut vouloir dire quelque chose — et s’il détient 90% des NFT d’une collection censée être un succès, c’est mauvais signe. Fouiller, c’est parfois une bonne idée !