La maison mère de Facebook annonce une augmentation de prix pour son casque de réalité virtuelle le plus populaire. Le Quest 2, conçu pour qu’un maximum de personnes découvre la VR, perd en compétitivité.

Par un simple tweet, Meta annonce une augmentation de prix importante pour son casque de réalité virtuelle Quest 2. Commercialisé depuis 2020 en tant que « casque VR le plus abordable du marché », ce produit est indéniablement le meilleur rapport qualité prix de sa catégorie. Autonome, livré avec de bonnes manettes, souvent amélioré grâce à des mises à jour, et plutôt agréable à porter (surtout si vous dépensez les 50 euros optionnels pour la meilleure sangle), le Meta Quest 2, autrefois connu sous le nom d’Oculus Quest 2, a toujours eu pour principal argument son prix de 349 euros en France et de 299 dollars aux États-Unis. À partir du 1er août, ce sera 449 euros et 399 dollars, sans aucune nouveauté matérielle.

Meta victime de l’inflation ?

Dans un billet de blog publié sur le site d’Oculus, Meta développe sa pensée. La maison mère de Facebook explique opérer « un changement qui nous permettra de continuer à investir à long terme et à faire progresser l’industrie de la VR ». Meta dit que la VR n’a jamais été aussi populaire, mais que « les coûts de fabrication et d’expédition de nos produits ont augmenté. En ajustant le prix du Quest 2, nous pouvons continuer à accroître notre investissement dans la recherche et le développement de nouveaux produits qui poussent l’industrie de la VR vers de nouveaux sommets. »

En plus du prix du Quest 2, Meta compte augmenter le prix des accessoires. Pour faire digérer le tout plus facilement, le groupe annonce offrir le jeu Beat Saber pour tout achat jusqu’au 31 décembre. Mais cela ne change rien au fait que le plus abordable des casques VR est désormais plus cher. C’est une mauvaise nouvelle pour la réalité virtuelle, encore en quête d’une acceptation par le grand public. C’est plutôt une baisse de prix qui était nécessaire, même si Meta vend déjà à petit prix.

Pourquoi maintenant ? Alors que le Quest Pro arrive ?

Autre question : pourquoi augmenter le prix du Quest 2 en 2022, alors qu’il est sorti en 2020 ? Généralement, au bout de deux ans d’existence, ce n’est pas à ce genre de phénomène qu’on assiste. Les marques ont tendance à baisser les prix, voire à lancer de nouvelles versions de leurs produits avec des composants mis à jour (qui leur coûtent aussi souvent moins cher). Le timing de Meta est sans doute dû à l’inflation (le cours de l’euro notamment) et à la pénurie de composants, mais ne justifie pas tout. Peut-on imaginer que d’éventuelles enquêtes sur les pratiques anti-concurentielles de Meta soient à l’origine de cette décision ? On a souvent dit que le Quest 2 était vendu à perte, ses concurrents tentent depuis longtemps de le faire condamner.

Dans quelques mois, Meta devrait lancer le Quest Pro, aussi connu sous le nom de « Project Cambria ». Cette version haut de gamme du Quest devrait coûter plus de 1000 euros et mettrait l’accent sur la réalité mixte. Augmenter les prix aujourd’hui n’est pas bon signe, surtout pour une technologie encore en éclosion.