Nul besoin d’entrer dans un laboratoire pour donner un coup de pouce aux scientifiques. Depuis votre canapé, vous pouvez par exemple contribuer facilement aux recherches sur des jets de plasma émis par le Soleil.

Les scientifiques ont besoin de votre aide pour étudier les protubérances et les éruptions du Soleil. Même si l’étoile du système solaire est attentivement étudiée, il reste encore beaucoup à apprendre son activité. Vous pouvez apporter votre contribution à ces recherches depuis le fond de votre canapé, via le projet de science participative « Solar Jet Hunter ».

Accessible via Zooniverse, le portail de science citoyenne, cette grande chasse aux « jets solaires » a été lancée le 7 décembre 2021, en collaboration avec la Nasa. Mais il est toujours temps d’y contribuer : à la date du 26 janvier 2022, 65 % de l’objectif a été rempli. Votre participation pourrait servir à mieux comprendre les mécanismes stellaires. Tout ça, en restant en chaussettes.

Les « jets solaires » sont définis comme des éjections étroites de plasma dans l’atmosphère du Soleil. Ceux qui sont traqués dans ce projet se produisent dans la couronne solaire, la couche la plus externe de l’atmosphère solaire. On pense que ces petites éjections seraient liées à « des particules énergiques et à des perturbations du vent solaire », détaille une page expliquant le but de Solar Jet Hunter. Avec une base de données de ces phénomènes, les chercheurs auraient de quoi mener des études statistiques et mieux comprendre la physique des jets solaires.

Votre mission, si vous l’acceptez, consiste à faire des marques, dans les très nombreuses images recueillies par l’Observatoire de la dynamique solaire (SDO), un satellite lancé en 2010 par la Nasa. Tout particulièrement, vous allez fouiller dans celles de son instrument AIA (« Atmospheric Imaging Assembly », qui prend des photos de l’atmosphère solaire toutes les 10 secondes). Des algorithmes ont certes été mis au point pour faire du tri dans ces visuels, mais les scientifiques estiment que l’œil humain est bien plus efficace — les algorithmes peuvent louper certains détails.

Comment aider les scientifiques en identifiant des éruptions solaires

Pour commencer cette quête, rendez-vous sur cette page. Attention, tout est expliqué en anglais. Vous allez voir des petits extraits vidéo, dans lesquels d’autres volontaires ont rapporté avoir repéré des éruptions. Avec votre aide, les scientifiques veulent désormais identifier l’emplacement et le moment exacts de ces événements, de même que l’ampleur des jets.

solar jet hunter
Ici, nous avons identifié la base d’une éruption. // Source : Capture d’écran Zooniverse

Chacun des extraits vidéo peut être lu en utilisant le bouton en bas à gauche. Il est aussi possible de voir les images les unes après les autres, à l’aide des boutons en forme de cercles. S’il vous semble voir plusieurs jets dans le même extrait, il est conseillé d’en choisir un seul et de se concentrer dessus. Puis suivez ces étapes :

  • Il vous faut d’abord chercher la base de l’éjection, c’est-à-dire là d’où elle semble émerger sur le Soleil, puis cliquer dessus, avec l’outil de marquage vert.
  • Après cela, identifiez dans quelle image le jet se termine, puis cliquez à nouveau sur la base de l’éruption, cette fois avec l’autre outil de marquage, qui est bleu.
  • Enfin, vous devez sélectionner l’image de l’extrait vidéo dans lequel l’éruption a la longueur et/ou la luminosité maximales. Pour cela, vous devez vous servir de l’outil permettant de dessiner une petite boite verte.

Si vous aviez repéré un deuxième jet solaire dans l’extrait, c’est à ce moment-là que vous pourrez le signaler, et refaire les mêmes étapes.

Vous voulez connaître les résultats et avancées permises par ce projet de science participative ? Sur Twitter, le compte @SolarJetHunter donne régulièrement des nouvelles ou partage les tweets des scientifiques impliqués. Ici, vous pouvez par exemple admirer une éjection, observée en 2011 par SDO, et repérée par un internaute.