Pas de couvre-feu, ni de rentrée scolaire repoussée, mais Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures en France pour lutter contre l’épidémie et la circulation du variant Omicron. Parmi elles, des mesures pour les cafés, restaurants, concerts, cinémas. Il a aussi précisé quelque peu le pass vaccinal.

La situation sanitaire est préoccupante : le 25 décembre, le seuil des 100 000 nouveaux cas était franchi en France, alors que celui des 50 000 était franchi début décembre. Les contaminations augmentent donc très rapidement. L’exécutif a tenu, ce lundi 27 novembre, un conseil de défense. Cela visait notamment à préparer le projet de loi d’un pass vaccinal.

Le taux d’incidence est supérieur à 700, « soit le plus haut depuis le début de la crise », a rappelé Jean Castex. « Le niveau d’hospitalisation continue sa progression, certes à un rythme modéré, mais la situation y demeure tendue. »

Dose de rappel à 3 mois, concerts, bars : les nouvelles mesures annoncées par Jean Castex
Jean Castex le 27 décembre 2021 // Source : YT/French Government

En résumé

  • Pas de couvre-feu
  • La rentrée n’est pas reportée et les élèves doivent aller à l’école

Pendant 3 semaines à partir du 3 janvier 2022 :

  • Port du masque « étendu » dans les centres villes
  • Les concerts debout interdits, des jauges instaurées pour les rassemblements
  • Interdit de manger dans les cinémas, théâtres et dans les transports longue distance
  • Obligation de consommer assis dans les bras et cafés
  • Recours au télétravail obligatoire pendant 3 jours, 4 si possible, dans les entreprises où c’est possible

Dose de rappel à 3 mois

Le Premier ministre a confirmé que demain, le mardi 28 décembre, il suffira de 3 mois après la deuxième injection (ou la date du certificat de rétablissement) pour pouvoir bénéficier de la dose de rappel.

Nouvelles restrictions pour les concerts et lieux collectifs

Dans le prolongement de la fermeture des discothèques, de nouvelles mesures vont s’appliquer à compter de lundi prochain (3 janvier 2022) et pour 3 semaines :

  • Les grands rassemblements limités à 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur ;
  • Concerts debout interdits ;
  • Consommation de boissons et aliments interdits dans les cinémas, théâtres, transports collectifs (y compris longue distance), salles de sport ;
  • La consommation dans les bars et cafés devra se faire assise seulement, non plus debout.

Pour le Nouvel An, Jean Castex a appelé à respecter les gestes barrières, à aérer les pièces, à se dépister auparavant. Toutes les cérémonies de vœux prévues en janvier 2022 seront annulés.

À compter de la rentrée, le recours au télétravail est rendu obligatoire dans toutes les entreprises où c’est possible, à raison de 3 jours par semaine et 4 jours quand c’est possible.

« Le port du masque sera étendu et mieux respecté dans tous les centres villes », a ajouté Jean Castex. Les maires et préfets pourront préciser la mise en application de cette doctrine.

Les mesures de couvre-feu sont écartées. Un conseil de défense convoqué le 5 janvier 2022 fera le point. La rentrée scolaire n’est pas reportée.

La doctrine sur la durée d’isolement évoluera d’ici la fin de semaine, « une fois achevée les consultations des instances scientifiques », a précisé le Premier ministre. Il s’agira d’adapter les durées en fonction des variants, mais aussi de faire peser une contrainte moindre sur les personnes vaccinées.

Les contours du pass vaccinal

Dans le cadre de la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal, dans les lieux où s’applique déjà le pass — salles de sport, musées, restaurants, etc. — il faudra justifier d’être vacciné pour pouvoir entrer. Un test de dépistage négatif ne suffira plus. Si le projet de loi est voté, cela entrera en vigueur le 15 janvier 2022.

Jean Castex a ajouté que des sanctions plus fortes seront prévues contre la production de faux pass sanitaires.