La Nasa a donné des nouvelles de la mission Ax-2, qui doit avoir lieu entre l’automne 2022 et le printemps 2023. C’est peut-être elle qui embarquera l’acteur américain Tom Cruise.

La Russie n’est pas le seul pays à envoyer des touristes à bord de la Station spatiale internationale. Les États-Unis aussi : deux missions sont d’ailleurs planifiées : la première, Ax-1, doit partir en janvier 2022. Quant la suivante, Ax-2, elle est prévue entre l’automne 2022 et le printemps 2023. Et le 13 décembre, la Nasa a confirmé que c’est l’entreprise Axiom qui supervisera le séjour spatial des touristes.

Axiom Space avait déjà été retenu pour la mission Ax-1, dont on connait déjà les membres : ils seront quatre , dont l’un est effectivement un astronaute : Michael López-Alegría, de nationalité américaine, qui commandera la mission pendant l’aller et le retour. Les trois autres sont des civils : l’Américain Larry Connor, le Canadien Mark Pathy et l’Israélien Eytan Stibbe.

SpaceX Crew Dragon
Les voyages avec Axiom mobilisent la capsule Crew Dragon de SpaceX. // Source : Nasa

Concernant la mission Ax-2, l’effectif est pour l’instant incomplet : on sait qu’elle sera commandée par l’Américaine Peggy Whitson, une astronaute de la Nasa très expérimentée (665 jours dans l’espace, 10 sorties extravéhiculaires pour un total de 60 heures et trois séjours dans l’ISS). Un premier civil a été annoncé : John Shoffner. Les deux autres restent inconnus.

Tom Cruise pourrait bien être membre du vol Ax-2 pour l’ISS

Une rumeur persistante suggère qu’un siège devrait revenir à Tom Cruise. L’acteur américain caresse en effet le rêve de pouvoir emmener la saga cinématographique des Mission Impossible dans l’espace. Des effets spéciaux pourraient certes faire l’affaire, mais Tom Cruise montre depuis plusieurs années un appétit certain à faire ses cascades lui-même et à proposer des vues authentiques.

En 2020, l’administrateur d’alors de l’agence spatiale américaine confirmait un projet en ce sens : « La Nasa est ravie de travailler avec Tom Cruise sur un film à bord de la station spatiale ! Nous avons besoin de médias populaires pour inspirer une nouvelle génération d’ingénieurs et de scientifiques qui feront des projets ambitieux de la NASA une réalité. »

Tom Cruise
Tom Cruise a l’intention de se rendre dans l’ISS pour des plans d’un prochain film Mission Impossible. // Source : Gage Skidmore

Compte des difficultés que pose la pandémie de coronavirus, mais aussi du planning de vol pour Ax-2, les scènes spatiales de Tom Cruise dans l’ISS — s’il part bien — ne concerneront pas Mission Impossible 7, qui doit sortir au cinéma en 2022, mais sa suite, Mission Impossible 8, qui doit être projetée en 2023. En conséquence, une partie du tournage devrait avoir lieu en 2022.

Malheureusement pour Tom Cruise, il n’aura pas la chance d’être le premier acteur à aller dans l’ISS pour tourner les scènes d’un film. Il a été devancé par un équipage russe, lors de la mission Soyouz MS-19, qui comportait trois personnes : un cosmonaute russe professionnel, Anton Chkaplerov, et deux civils, le cinéaste russe Klim Chipenko et sa compatriote Ioulia Peressild, actrice.

Il s’agissait pour Klim Chipenko de tourner des plans pour son film The Challenge, un film catastrophe qui met par ailleurs en scène quelques autres membres de l’ISS. Les deux civils sont partis le 5 octobre et sont restés presque douze jours en orbite autour de la Terre. Tout ce petit monde est ensuite rentré avec la mission Soyouz MS-18 le 17 octobre 2021.

Une mission de 14 jours pour Ax-2

Concernant Ax-2, la mission doit durer au maximum 14 jours dans l’ISS. La Nasa précise que le départ s’effectuera depuis le centre spatial Kennedy, en Floride. Ce sera une fusée Falcon 9 de SpaceX qui sera mobilisée pour le décollage. La capsule Crew Dragon assurera également le bon retour du personnel, avec une arrivée en douceur dans l’océan.

« La Nasa et Axiom négocieront les activités en orbite que les astronautes privés mèneront en coordination avec les membres de l’équipage de la station spatiale et les contrôleurs de vol au sol. Le concept de la mission Ax-2 comprend des activités de recherche scientifique et de vulgarisation », précise l’agence spatiale. Mais s’il y a Tom Cruise à bord, il y aura du temps libéré pour filmer.

Un autoportrait de l'astronaute Tracy Caldwell dans l'ISS en 2010. // Source : Wikimedia/CC/NASA/Tracy Caldwell Dyson (photo recadrée)
Entre deux prises, Tom Cruise pourra toujours venir admirer la Terre. // Source : Tracy Caldwell Dyson

L’accès à la station requiert un feu vert de la Nasa et des autres partenaires. Cela dit, cette étape n’est guère bloquante au regard de la variété des profils qui ont pu accéder à l’ISS. Il faut aussi se soumettre à une évaluation médicale — là encore, ce ne devrait pas être un obstacle, même pour un acteur qui aura bientôt 60 ans. Peggy Whitson aura elle-même plus de 62 ans lors d’Ax-2.

Axiom Space et SpaceX ont signé en 2020 un accord pour envoyer des civils dans la Station spatiale internationale. L’accès à l’ISS est contraint par plusieurs facteurs : la place en orbite, le planning des allées et venues, la disponibilité des ports pour s’y amarrer ou encore la trajectoire de l’ISS en orbite. Mais cela n’a pas refroidi Axiom : il prévoit déjà Ax-3 et Ax-4.