C'est à partir du 4 octobre, pour une durée d'environ un mois, que Thomas Pesquet prendra les rênes de la Station spatiale internationale. Une première pour la France.

C’est décidé : Thomas Pesquet occupera le poste de commandement de la Station spatiale internationale à partir du 4 octobre 2021, pendant une durée d’un peu moins d’un mois — l’astronaute français doit quitter l’ISS dans les prochaines semaines et revenir sur Terre en novembre. L’annonce de la date de prise de fonction de Thomas Pesquet a été faite par l’Agence spatiale européenne (ESA) le 9 septembre.

Il était déjà acté de longue date que le Français commande la station durant son deuxième long séjour de six mois. La nouvelle date du mois de mars. On savait que le spationaute allait investir ce rôle vers la fin de sa mission, témoignage de la confiance qui lui est portée, de son expérience acquise à bord et des qualités qu’il a su faire montre dès sa première rotation dans l’ISS, entre 2016 et 2017.

Thomas Pesquet combinaison
« Coucou. » // Source : NASA Johnson

Une première pour la France

Ce sera une grande première pour Thomas Pesquet, et pour la France : alors que plusieurs Français (Claudie Haigneré, Léopold Eyharts et Philippe Perrin) se sont rendus sur l’ISS pour des séjours, certes plus brefs que ceux de Thomas Pesquet, aucun n’a eu la chance de commander l’ISS. Ce sera aussi la première fois qu’un membre de l’ESA commande l’ISS avec deux Européens à bord.

Dans les grandes lignes, le rôle de commandant de l’ISS vise à établir une hiérarchie parmi toutes les personnes à bord. Il lui revient de coordonner les astronautes, de savoir ce qu’ils font en suivant leur planning et de superviser le quotidien à bord, mais aussi les moments particuliers — une sortie extravéhiculaire, une arrivée d’une navette spatiale…

C’est aussi lui qui prend le lead en cas de situation d’urgence. « Être aux commandes de la Station spatiale internationale implique de veiller à ce que chaque membre de l’équipage comprenne son rôle et contribue au mieux de ses capacités afin de fournir des performances optimales en équipe », résume Frank De Winne, dans le communiqué de l’ESA. L’intéressé, de nationalité belge, connait bien la fonction. Il est le premier Européen à avoir été le commandant de l’ISS.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo